Auto : Total promet 12 euros de remise sur l'essence...contre abonnement énergie

Pompe à essence
© Vojtech Vlk - Fotolia.com

Pour inciter les automobilistes à changer de fournisseur de gaz et d'énergie, Total propose une réduction d'un centime par litre d'essence vendu dans ses stations-service. Pour cela, il faudra donc s'abonner à sa filiale Total Direct Energie.

Total se met aux soldes ! Alors que les French Days battent leur plein depuis vendredi, le groupe pétrolier vient d’annoncer, en fin de semaine, qu’il offrait un rabais d’un centime d’euro par litre de carburant acheté dans une station de son réseau. « Cela représente notre marge », explique Patrick Pouyanné, le grand patron de Total. Mais il y a des conditions à respecter.

D’une part, la remise est limitée à 100 litres par mois, soit une économie annuelle potentielle de seulement 12 euros ! D’autre part, pour en bénéficier, les automobilistes doivent souscrire un abonnement en électricité ou en gaz auprès de sa filiale Total Direct Energie. En effet, le géant pétrolier a de grandes ambitions dans la distribution d’énergie. Il a racheté Direct Energie l’an dernier. Comme tous les fournisseurs alternatifs, il promet des prix inférieurs aux tarifs réglementés, jusqu’à -10%. Mais pour rafler 15% de parts de marché et 6 millions d'abonnés d’ici 2022, il doit séduire 2 millions de clients supplémentaires .

Cette opération essence à prix réduit, réservée seulement au premier million de nouveaux abonnés, sera-t-elle suffisante pour atteindre ces objectifs ambitieux ? Le détail de la remise n'a pas encore été fourni. On ne sait pas si la réduction d'un centime sera disponible dans les stations low-cost Total Access qui font souvent jeu égal, voire même encore mieux, que les prix quasi-coûtants proposés par la grande distribution. Ou si elle sera réservée aux seules stations Total, dont les prix à la pompe sont quand même bien plus élevés.

Une chose est sûre, ce coup de pub ne coûtera pas plus de 12 millions d’euros à Total Direct Energie. Une goutte d’eau au regard des plus de 12 milliards d’euros de bénéfices engrangés l’an dernier par sa maison-mère, Total.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Avril 2019