Epargne : 14 500 euros de pertes moyennes pour les victimes de l'arnaque à la vache

vache, campagne, pré
© Thierry RYO - Fotolia.com

Selon l’Autorité des marchés financiers, les victimes d’arnaques à la vache laitière ont perdu en moyenne 14 500 euros. Les signalements continuent à affluer ces dernières semaines.

Se faire plumer en investissant dans une vache… une histoire qui sent bon la fable de La Fontaine, mais dont la morale reste encore à écrire. En effet, selon l’Autorité des marchés financiers (AMF), dont l’une des missions est de protéger les épargnants, les signalements d’arnaques à la vache laitière se multiplient ces dernières semaines. D’après Claire Castanet, en charge des relations avec les épargnants à l’AMF, citée par Le Parisien, la plateforme téléphonique Epargne Info service a reçu une cinquante d’appels depuis le début de l’année, contre une dizaine seulement sur toute l’année 2018. Cette recrudescence des signalements inquiète l’AMF puisque les sommes en jeu sont considérables... La perte moyenne étant estimée à 14 500 euros par victime.

Pour rappel, comme toute escroquerie aux produits d’épargne, l’arnaque à la vache laitière vise à appâter les victimes en leur promettant des gains faramineux et sans risque. En l'occurrence, les sites internet épinglés proposaient d’acheter des parts de cheptel et de tirer profit de la vente du lait, avec une promesse de retour sur investissement atteignant jusqu’à 12%.

Lire également : Alerte sur les arnaques à la vache laitière

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2019