Chiens et chats : Médor vaut deux fois plus qu'un félin

chat
© thodonal - Fotolia.com

L'achat d'un chien revient à 664 euros, c’est plus du double que les 304 euros dépensés pour un chat, selon une enquête réalisée par Ipsos pour SantéVet. Elle révèle aussi que les propriétaires d'animaux de compagnie sont prêts à dépenser jusqu'à 96 euros en moyenne par an pour leur acheter des vêtements.

Des propriétaires qui ne regardent pas à la dépense. Selon les résultats d’un récent sondage (1), réalisé par Ipsos pour SantéVet, 69% des propriétaires de chiens ont acheté leur animal. Ce n’est le cas que pour 17% des propriétaires de chats, qui l'ont plus souvent trouvé (27%) ou obtenu gratuitement (55%).

Cette troisième enquête commandée par l’assureur de santé animal permet d’en savoir un peu plus sur les dépenses consenties par les Français pour leur animal de compagnie. Ainsi, on apprend que l'achat d'un chien revient à 664 euros, deux fois plus que les 304 euros dépensés pour un chat. Une différence qui explique peut-être que si 16% des propriétaires de chats envisageraient l’euthanasie face à des frais vétérinaires de plus de 1 000 euros, ce pourcentage tombe à 7% chez les propriétaires de chiens.

Plus surprenant, on apprend que les propriétaires de chiens vont jusqu’à lâcher en moyenne 96 euros par an en vêtements, contre 75 euros pour les propriétaires de chats. 15% des propriétaires achètent même au moins une fois par mois des vêtements pour leurs animaux.

Si les Français sont aussi attachés à leur animal de compagnie, c’est que le lien émotionnel semble très, très fort. Plus de 60% des propriétaires de chiens et même plus de 70% des propriétaires de chats expliquent que leur animal augmente leur bien-être et apaise ou réduit leur stress. 40% des propriétaires de chiens affirment même que leur animal leur permet de maintenir une activité physique alors que pour 40% des propriétaires de chats, leur animal à quatre pattes leur permet de se divertir. Dernière statistique, un propriétaire sur deux révèle que leur animal leur permet de ne pas se sentir seul.

Lire aussi : faut-il vraiment souscrire un contrat d'assurance pour son chat ou son chien ?

(1) Enquête réalisée en ligne fin mars auprès de 1 000 personnes (500 propriétaires de chiens, 500 propriétaires de chats), selon la méthode des quotas.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / avril 2019