Déclaration de revenus : la case spéciale pour alléger ses impôts

Déclaration en ligne
© momius - Fotolia.com

La « flat tax », ça vous parle ? Depuis janvier 2018, les revenus du capital sont imposés à un taux unique. Or c’est maintenant qu’il faut choisir si vous conservez la flat tax pour vos revenus 2018 ou non. Un choix qui peut vous permettre de payer moins d’impôts !

C’était l’une des promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron lors de la présidentielle : un prélèvement forfaitaire unique (PFU) pour les revenus des placements. 30% ! Plus exactement 12,80% d’impôt sur le revenu et 17,20% de cotisations sociales. Cette « flat tax » est entrée en vigueur au 1er janvier 2018. Elle s’applique donc aux intérêts ou autres gains des placements perçus en 2018 : livrets bancaires (hors produits défiscalisés comme les Livret A, LEP, LDDS ou Livret Jeune), les Plans d’épargne logement ouverts courant 2018 (ou de plus de 12 ans), les comptes à terme, les prêts participatifs, les dividendes versés sur les comptes-titres, etc. Pour l’assurance vie ou le PEA, en revanche, les gains ne sont à déclarer qu'en cas de retrait lors de l'année 2018.

Cocher la case 2OP = renoncer à la flat tax

Vous avez touché des intérêts sur l'un de ces produits en 2018 ? Si vous ne faites rien, et donc si vous validez la déclaration pré-remplie telle quelle, ces intérêts seront soumis à la flat tax, c’est-à-dire à un taux forfaitaire de 12,80% pour l’impôt sur le revenu. Vous êtes tout de même censé vérifier les montants renseignés à la rubrique « revenus des valeurs et capitaux mobiliers », à l’aide des reçus fiscaux (IFU) mis à disposition par votre banque, courtier ou autre distributeur de produit d’épargne.

Lire aussi : Imprimé fiscal unique (IFU) : pourquoi il faut y prêter attention

Le PFU s’applique par défaut à l’ensemble de vos intérêts, dividendes ou autres revenus du capital fiscalisés perçus en 2018. Mais vous pouvez choisir de renoncer à cette flat tax, en optant donc pour une imposition au barème progressif : le même que pour les revenus du travail. Pour choisir l’imposition au barème, il faut cocher la case 2OP, mise en évidence (entre deux bandes bleues) sur la déclaration sur papier comme sur la déclaration en ligne. Mais attention, le fait de cocher cette case impacte l’ensemble de vos revenus du capital : impossible d’effectuer un choix différent pour les intérêts des livrets et les dividendes, par exemple.

Qui a intérêt à cocher cette case ?

Cette ligne 2OP est une nouveauté de la déclaration 2019, mais elle va s’inscrire durablement dans votre déclaration, tant que la flat tax sera en vigueur. Elle s’avère particulièrement intéressante pour les ménages non imposables, s’ils touchent des revenus du capital bien entendu. En effet, si vous n’êtes pas imposable mais que vous percevez des revenus sur un livret fiscalisé ou un vieux PEL (plus de 12 ans), alors vous allez payer l’impôt sur le revenu (à 12,80%) sur ces intérêts. En cochant la case 2OP, et en optant ainsi pour l’imposition au barème, vous ne payerez pas d’impôt sur ces intérêts.

Un cas particulier pour l’année blanche des revenus 2018

Pour cette déclaration 2019, d’autres contribuables peuvent avoir intérêt à cocher cette case « magique ». Pourquoi ? Grâce au passage au prélèvement à la source : le crédit d’impôt spécial année blanche, le CIMR, vise à effacer les revenus habituels de l’année 2018. Si vous optez pour l’imposition au barème, pour vos revenus d’épargne, ces derniers intègrent les revenus exceptionnels. Or, le mécanisme complexe du CIMR prévoit une imposition des revenus exceptionnels au taux moyen, et non au taux marginal d’imposition, celui qui s’applique à la partie supérieure de vos revenus : bref, une aubaine spécifique aux revenus 2018.

Pour simplifier, à la fin de votre déclaration en ligne, si votre taux moyen d'imposition est inférieur à 12,80% (le taux de la flat tax), alors vous avez intérêt à cocher cette fameuse case 2OP. Mais cela ne vaut que pour cette déclaration 2019 ! Si vous ne trouvez pas ce taux moyen, sachez qu'il correspond à peu près à votre taux de prélèvement à la source.

Lire aussi : Fiscalité de l’épargne : l’année blanche peut vous faire gagner de l’argent !

Une option intéressante en cas d’importants dividendes

Plus à la marge, l’option de l’imposition au barème peut aussi être intéressante pour profiter de l’abattement spécifique aux dividendes. Un abattement de 40% valable uniquement en cochant cette case 2OP.

A noter : en choisissant l'option au barème, vous devez basculer les montants correspondants de la case 2CG (sans CSG déductible) à la 2BH (avec CSG déductible) pour pouvoir profiter de cette CSG déductible (6,8%).

Plus d’infos : La nouvelle donne de la flat tax pour les revenus mobiliers

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 20 avril 2019 à 14h16 - #1objectif92
  • Homme
  • 92600
  • 88 ans

Le premier article "intelligent' que je trouve sur le sujet.Ne précise toutefois pas que pour l'imposition au barême ,on abat 40% sur la ligne2 DC et que la ligne 2CG bascule en 2DH(à moins que je ne me trompe!)

Trouvez-vous ce commentaire utile ?30
Publié le 20 avril 2019 à 19h00 - #219cbanque54

C'est bien cela mais c'est la case 2BH au lieu de 2CG et non 2DH et il ne faut pas réaliser soit même l'abattement , il est réalisé par la DGIP

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 21 avril 2019 à 17h53 - #3Ligard

Bonjour,
Article intéressant, je ne m'étais même pas posé la question...
Pour le simulateur, c'est celui du calcul de l'impôt sur le revenu?
Mon taux de prélèvement est de 7% sans cache 2OP cochée et 7,1% avec la case cochée...
Je la maintiens?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h01 - #419cbanque54

C'est normal car avec la case 2OP cochée, les revenus des capitaux mobiliers sont considérés comme des revenus classiques et rentrent dans le champ du prélèvement à la source alors que dans le cas de la flat tax, ils sont hors de ce champ. Faites une simulation de l'impôt sur le revenu avec et sans l'option au barème et choisissez le cas le plus favorable pour vous.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 21 avril 2019 à 18h04 - #5Ligard

En fait, avec les deux simulations, je constate que sans la case 2OP cochée, le "montant net à restituer au titre de l'année 2018" est légèrement plus faible.
Il me semble que ce soit la seule différence.
Finalement, malgré mon taux moyen d'imposition, il est préférable que je la décoche...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h10 - #619cbanque54

OK si vous avez bien fait les choses, à savoir :
Si flat tax, les revenus sont en case 2CG et la case 2OP est non côchée
Si barème, les revenus en case 2CG sont supprimés et mis dans la case 2BH et la case 2OP est côchée

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 21 avril 2019 à 18h17 - #7Ligard

En fait, case 2OP cochée ou non, j'ai toujours les revenus renseignés en case "2CG".
Est-ce à moi de les supprimer et de les ajouter en 2BH?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h22 - #819cbanque54

Oui bien sûr, ils sont mis en case 2 CG par défaut. Regardez sur le papier que la banque vous a donné -Imprimé fiscal unique-, ce que je vous ai écrit doit être marqué.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h27 - #9Ligard

L'IFU indique qu'il faut procéder à la correction selon les modalités de l'administration fiscale (j'avoue que ça reste imprécis).
En tout cas, effectivement, par défaut c'est "2CG" qui est renseigné.
J'ai testé les deux simulations, avec correction: même montant d'impôt et même taux d'imposition.
Est-ce possible ou ai-je commis une autre erreur?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h27 - #1019cbanque54

En fait, ils ont compliqué les choses:
Si on prend l'option barème, on a une partie de la CSG (6.8%) déductible et un abattement de 40% sur les dividendes alors que pour la flat tax, Impôts+cotisations sociales de 30% sur la totalité

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h31 - #11Ligard

Compliqués les choses, surprenant!
Alors, en refaisant tranquillement les simulations:
- le montant d'impôt à restituer est légèrement supérieur si 2OP cochée
- Mais RFR légèrement inférieur
Au final, je pense opter pour la Flat tax

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h32 - #1219cbanque54

Compte tenu du fait que vous passez de 7 à 7.1% de prélèvement à la source avec l'option barème, vos revenus mobiliers doivent être faibles et donc les 2 options ne doivent pas conduire à une différence

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h34 - #1319cbanque54

Dans mon cas la différence est significative.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h40 - #14Ligard

Ils sont effectivement faibles

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2019 à 18h40 - #15Ligard

En tout cas, merci pour vos explications

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 22 avril 2019 à 09h15 - #17objectif92
  • Homme
  • 92600
  • 88 ans

Depuis plus de60 ans, je mets un point d'honneur à calculer au franc puis à l'euro près
mon impôt sur le revenu.J'avoue humblement que pour 2018, dans le cas de la "flat tax",je suis incapable de savoir ce que je fais de mes revenus mobiliers (uniquement des coupons d'obligations).
Le simulateur c'est bien,mais ça rentre dans le cadre de la " médiocritanisation" des masses!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 22 avril 2019 à 09h43 - #1819cbanque54

Oui et alors ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 22 avril 2019 à 10h58 - #19objectif92
  • Homme
  • 92600
  • 88 ans

Alors,une explication me comblerait,puisque l'administration ne juge plus utile de publier la bonne vieille 2041 FDC qui était très bien faite.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 22 avril 2019 à 11h10 - #2019cbanque54

Je ne peux pas vous aider sur ce point mais envoyez un message à la DGFIP qui je pense répondra à vos questions ou tout du moins vous dira pourquoi ce formulaire n'est plus disponible.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 22 avril 2019 à 13h36 - #21objectif92
  • Homme
  • 92600
  • 88 ans

Merci,mais je persiste à penser que laisser un choix sans donner toutes les régles qui vous permettent de choisir n'éléve pas le débat entre les citoyens et ceux qui les gouvernent.
Je n'ai jamais trouvé autant d'hésitation dans les revues fiscales du genre:on peut penser que les revenus mobiliers seront considéreés comme des revenus exceptionnnels…..!
Merci Bercy

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 23 avril 2019 à 10h43 - #22MarcoMic
  • Homme
  • Saint Cyprien
  • 50 ans

Bonjour,
Votre article est très pertinent et m'a fait effectivement me poser la question de savoir s'il me fallait cocher ou pas cette fameuse case 2OP.
J'ai fait les 2 simulations.
Dans mon cas (Revenus en 2TR et 2CG, uniquement), le résultat est contradictoire car, en cochant la case 2OP, le montant net à restituer augmente (ce qui est intéressant, pour moi), le RFR ne change pas (neutre, pour moi) mais le taux de prélèvement à la source augmente (ce qui n'est pas intéressant, pour moi), d'où mes questions :
- Est-ce bien normal ?
- Est-il plus intéressant de voir augmenter le montant net à restituer (+62€) et de subir un taux de PAS de +0.2% ou bien plutôt avoir un montant à restituer inférieur de 62€ et un PAS inférieur de 0.2% ?
- En cochant la case 2OP, les informations pré-remplies dans ma déclaration restent renseignées dans les 2 cases 2TR et 2CG. Dois-je supprimer ces informations ou les conserver dans ma déclaration, alors que la case 2OP est bien cochée ?
Merci d'avance pour vos réponses

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 23 avril 2019 à 10h53 - #23Benoît (MoneyVox)

Bonjour,
Pour faire suite à vos commentaires, effectivement, le fait de cocher la case 2OP ne fait pas basculer automatiquement les revenus de la ligne "sans CSG déductible" (2CG) à la ligne "avec CSG déductible" (2BH). C'est au contribuable choisissant l'option au barème de faire cette démarche, qui vaut pour les intérêts de livrets, pour les dividendes, etc. Cela a une incidence sur la fraction déductible de la CSG (6,8%), et cela peut donc avoir son importance pour les ménages imposables qui optent pour l'imposition au barème progressif dans le contexte de l'année blanche 2018.
Nous ne sommes effectivement pas allé dans ce niveau de détail dans cet article, qui se concentre sur la case 2OP (option au barème ou non).
Par ailleurs, on peut aussi noter que la case 2CK (logiquement préremplie) reste importante : il s'agit de l'impôt déjà payé à la source sur les revenus du capital (à hauteur de 12,8%, la flat tax), et ce montant ouvre droit à crédit d'impôt. Dans le cas d'un ménage non imposable, qui n'aurait pas demandé de dispense d'acompte, le fait de cocher la case 2OP et d'indiquer le montant de l'impôt prélevé au moment du versement des intérêts, en 2CK, pourra donner lieu à une restitution.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?50
Publié le 23 avril 2019 à 11h35 - #24MarcoMic
  • Homme
  • Saint Cyprien
  • 50 ans

Merci pour votre réponse qui en amène une autre de ma part ! Désolé !
De quelle incidence parlez-vous, concernant la fraction déductible de la CSG (6.8%) et quelle est l'importance, à laquelle vous faites allusion dans votre message, pour les ménages imposables optant pour l'imposition au barème progressif ? Merci d'être un peu plus précis, si vous le pouvez.
Par ailleurs, je reviens sur votre réponse pour me faire confirmer de nouveau que c'est bien au contribuable de passer les Revenus de la case 2CG vers la case 2BH, si le contribuable coche bien la case 2OP, mais quid pour les revenus de la case 2TR ? Faut-il ou pas les conserver en 2TR ou bien les supprimer ou bien les mettre dans une autre case ?
Enfin, je vous remercie d'avance de bien vouloir revenir sur ma 2ème question (restée sans suite, à priori) de mon 1er message : Dans mon cas (Revenus en 2TR et 2CG, uniquement), le résultat est contradictoire car, en cochant la case 2OP, le montant net à restituer augmente (ce qui est intéressant, pour moi), le RFR ne change pas (neutre, pour moi) mais le taux de prélèvement à la source augmente (ce qui n'est pas intéressant, pour moi), d'où mes questions :
- Est-ce bien normal ?
- Est-il plus intéressant de voir augmenter le montant net à restituer (+62€) et de subir un taux de PAS de +0.2% ou bien plutôt avoir un montant à restituer inférieur de 62€ et un PAS inférieur de 0.2% ?
Merci pour votre collaboration

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 23 avril 2019 à 13h21 - #2519cbanque54

De mon côté, j'ai opté pour l'imposition au barème, pourquoi :
Pour 2019, concernant l'impôt 2018, la somme que va me restituer la DGFIP est relativement conséquente.
Bien sur, le fait de choisir l'imposition au barème fait rentrer les revenus des capitaux mobiliers dans le champ des revenus classiques donc du prélèvement à la source, ce qui l'augmente mais si j'ai compris ce n'est pas important car il y aura un ajustement en 2020. En effet les impôts et les cotisations sociales sur les revenus des capitaux mobiliers 2019 (12.8+17.2 %) seront comme d'habitude directement versés par les organismes payeurs (PFNL et ensuite crédit d'impôt 2CK) au moment du versement des intérêts et seront également payés au moins en partie par le prélèvement à la source donc cela va forcément conduire à un trop payé qui sera remboursé en septembre 2020 et ainsi de suite pour les années suivantes. Au final pour cette année, je pense être gagnant car le calcul réalisé (moyenne) dans le cadre du CIMR semble relativement favorable pour les capitaux mobiliers si on choisit l'imposition au barème.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 7 mai 2019 à 19h59 - #26Bruno22

Je voudrais savoir si on peut cocher case OP si on a des dividendes (ligne DC) mais aussi des produits de contrat d'assurance vie soumis au prélèvement libérztoire à 7,5% (ligne DH pré-remplie)? Et si oui comment procéder ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 25 août 2019 à 20h32 - #27Compte anonyme

bonjour,
je ne savais pas qu'il fallait cocher cette case , est'il possible
de corriger en la cochant
merci

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire