Epargne : la popularité du Livret A et de l'assurance vie progresse

Choisir un taux
© vege - Fotolia.com

Les marchés financiers en berne en 2018 ainsi que le penchant naturel des épargnants pour les placements sans risque ont augmenté l’attrait des Français pour l’assurance vie, principalement en euros, et le Livret A.

La faiblesse des taux d’intérêt n’a pas d’emprise sur les épargnants… Bien que les rendements de l’épargne sans risque restent au plus bas, les Français demeurent campés sur leur position en plébiscitant des placements à la promesse de gain plus faible mais sûre. C’est l’une des conclusions de l’édition 2019 de l’enquête « Les Français, la retraite et l’épargne », publiée ce 16 avril par le Cercle de l’Epargne (1).

Pour les épargnants, l’assurance vie – et principalement les fonds euros – est le placement le plus intéressant. Une opinion partagée par 71% des personnes interrogées. C’est 13 points de gagnés par rapport à l’édition 2018 de ce sondage. Il s’agit même du produit le plus rentable, au même niveau que l’immobilier locatif, pour 47% des Français qui ont de l’argent de côté.

Une frilosité judicieuse en 2018

Dans l’assurance vie, l’étude distingue les fonds euros, sans risque, des unités de compte non garantis. Et ce sont les premiers qui ont la primeur des sondés. Ainsi, 29% des épargnants pensent que les fonds en euros sont les placements les plus rentables, quand 23% des sondés penchent pour les unités de compte.

Le contexte économique des derniers mois leur donne plutôt raison. Selon les données communiquées fin mars par la Fédération française de l’assurance (FFA), le rendement moyen des fonds euros est certes resté au plus bas, à 1,80%, mais lui au moins s’avère positif… Les unités de compte ayant enregistré une perte moyenne de 8,90% en 2018, d’après la FFA.

L’attrait financier du Livret A, autre best-seller de l’épargne, connaît aussi une nette hausse malgré un taux, là-aussi, scotché à 0,75%, son plus bas niveau depuis sa création. Dans le détail, 26% des épargnants jugent le Livret A financièrement intéressant. Une proportion en hausse de 5 points par rapport au sondage réalisé en 2018 ! A l’inverse, l’attrait des épargnants pour l’immobilier locatif, les actions et les fonds d’investissement n’a, lui, pas bougé d’un pouce par rapport à l’année dernière. Avec respectivement 66%, 48% et 28% des épargnant estimant ces placements intéressants financièrement, ceux-ci restent, pour les sondés, plus judicieux que le Livret A pour faire fructifier un patrimoine.

(1) L'enquête a été réalisée sur internet du 6 au 11 février 2019 auprès d’un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Le terrain d’enquête a été confié à l’IFOP.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2019