SNCF : du simple au double sur les tarifs selon les lignes TGV

TGV
© rochagneux - Fotolia.com

L'UFC-Que Choisir a passé au crible les prix de 78 trajets directs en TGV. Et les écarts de prix au kilomètre varient fortement selon les lignes. Découvrez les lignes les plus chères et les moins chères.

Des écarts très conséquents. Dans une étude (1) publiée samedi et passée inaperçue jusqu’ici, l’UFC-Que Choisir fait un bilan du prix moyen au kilomètre sur 78 lignes TGV, deux ans après sa dernière enquête. Et les résultats sont étonnants.

On apprend ainsi que sur les trajets inférieurs à une heure, la ligne Paris-Le Mans est la plus chère de tous les trajets étudiés, avec un prix au kilomètre de 0,29 euro. Il a flambé de 46% par rapport à 2017 ! A l’inverse, Le Mans-Rennes et Avignon TGV-Marseille ressortent à 0,10 euro du kilomètre.

Comment expliquer de tels écarts ? « Pour fixer ses tarifs, la SNCF tient compte d’un certain nombre de paramètres : état de la concurrence sur la liaison considérée, taux de remplissage du train, date et horaire du voyage… », répond l’association de défense des consommateurs. Sur les trajets compris entre une et deux heures, il y a un gouffre entre un Paris-Bruxelles qui revient à 0,25 euro du kilomètre et le Toulouse-Narbonne qui s’affiche à 0,10 euro du kilomètre.

Quant aux voyages compris entre deux et trois heures, la ligne Paris-Calais est la plus onéreuse à 0,23 euro du kilomètre. C’est Bordeaux-Toulouse qui prend la meilleure place avec un kilomètre à 0,09 euro. Sur le segment des trajets compris entre 3 et 4 heures, il faut payer 0,23 euro par kilomètre sur le tronçon Aix-en-Provence TGV-Nice, tarif le plus élevé et 0,11 euro pour le moins cher sur la ligne Paris-Brest. Les écarts se resserrent sur les voyages supérieurs à 4 heures avec 0,15 euro pour Paris-Narbonne et Paris-Perpignan contre 0,07 pour Paris-Nice, la ligne, toutes durées confondues, la moins chère de l’enquête de l’UFC.

Voici deux autres enseignements à tirer de cette étude : le prix moyen au kilomètre ne progresse que pour les trajets compris entre 3 et 4 h (0,16 euro contre 0,14 euro en 2017) et tous TGV confondus, la moyenne au kilomètre passe de 0,17 euro en 2017 à 0,16 euro cette année.

(1) Que Choisir a relevé le prix de 78 liaisons directes (38 au départ de Paris, 40 de la province) du 11 février pour un aller simple (liaison directe) en seconde classe le 15 mars 2019 sur le premier TGV disponible à partir de 17 h avec un passager âgé de plus de 25 ans et de moins de 65 ans. À partir de tous les tarifs récoltés, l'association a pu calculer le coût au kilomètre pour chacune des 78 liaisons étudiées.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Avril 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 15 avril 2019 à 13h46 - #1Ericdt43
  • Homme
  • Le Touquet
  • 59 ans

Je me souviens d'une pub au début des années 80 qui disait, la SNCF, c'est 20 centimes ("ndrl" de francs) au kilomètre. Bon, avec l'inflation, ca ferait plutôt 1 franc, donc 0,15€, mais pour tout le monde! Et comme d'habitude, on parle des liaisons au dėpart de Paris. Savez vous que 82% des francais n'habitent pas dans la region parisienne? Essayez un Nancy Nice (au hasard), pour voir.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire