Baroin demande un « triple tournant fiscal, social et territorial »

François Baroin

Emmanuel Macron doit effectuer un « triple tournant fiscal, social et territorial » pour sortir de la crise des « gilets jaunes », estime l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, François Baroin.

« Si Emmanuel Macron veut sortir son quinquennat de la paralysie, il a le choix d'assumer le tournant qui lui est imposé par les circonstances ou de ne pas le faire. De mon point de vue, il doit opérer un triple tournant : fiscal, social et territorial », estime le président LR de l'association des maires de France (AMF), dans un entretien au JDD publié dimanche.

Selon lui, « tous ses prédécesseurs ont connu ce rendez-vous avec l'Histoire, quand des situations graves et imprévues imposent des remises en cause. (François) Mitterrand avec le tournant de la rigueur, (Jacques) Chirac avec la monnaie unique, (Nicolas) Sarkozy face à la crise financière, (François) Hollande contre le terrorisme. L'histoire d'une présidence se joue dans ces moments-là ».

M. Baroin plaide pour plus de décentralisation, l'Etat devant se recentrer, selon lui, « sur l'ordre public, la défense, l'éducation, la justice... et définir les grandes orientations du pays ».

Selon lui, la Région « devrait avoir les pleins pouvoirs sur la formation professionnelle, l'insertion et l'emploi - y compris la gestion de Pôle emploi » et les départements « un plus grand rôle sur les politiques de santé, pour l'accès aux soins et même les implantations d'hôpitaux ».

Quant aux communes, elle « peuvent en faire plus en matière d'environnement, de culture, de sport, de tourisme », estime le président de l'AMF.

L'ancien ministre plaide pour que l'on confie aux départements la responsabilité d'annuler ou non la limitation de vitesse à 80 km/h mais juge « impraticable » l'idée du « conseiller territorial » qui cumulerait les fonctions départementales et régionales.

En matière fiscale, l'ancien ministre du Budget juge que la hausse de la CSG a été « une erreur » et qu'il faudrait « entamer des réformes structurelles » couplées à une baisse d'impôt pour les classes moyennes.

Emmanuel Macron doit présenter dans les prochains jours son plan pour sortir de cinq mois de crise des « gilets jaunes ».

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire