Assurance auto : Arkéa et Allianz parient sur le paiement à l'usage

Véhicule autonome en train de rouler
© Mike Mareen - Fotolia.com

Arkéa et Allianz vont investir 3,2 millions d’euros dans l’insurtech wilov, spécialisée dans l’assurance auto facturée à l’usage, pour accélérer son développement, en France et l’étranger.

Conçue notamment pour les urbains possédant une voiture mais ne l’utilisant pas tous les jours - un marché estimé par la startup à 20 millions de véhicules en France -, wilov leur permet d’ajuster le prix de leur assurance auto au nombre de jours où ils ont effectivement roulé. Tout se passe sur mobile, avec une inscription en quelques minutes, la prise en charge intégrale du changement d’assurance et la promesse de réduire sa facture de 30% environ. Le conducteur n’a ensuite qu’à installer un badge connecté dans sa voiture, permettant ainsi à wilov de calculer la cotisation mensuelle en fonction des trajets. La formule semble avoir déjà convaincu : « avec une croissance du chiffre d’affaires de 20% par mois, la startup [lancée en 2017] a déjà assuré plus d’un million de trajets », explique un communiqué.

Lire sur le sujet : Insurtech : wilov assure votre voiture à l'usage

Avec cette nouvelle levée de fonds de 3,2 millions d’euros, wilov compte élargir son offre aux voitures de luxe et de collection. Elle va également accélérer son développement : investissements de recherche et développement, embauches, nouveaux partenariats… Elle espère enfin se lancer à l’international « dans les prochaines années ». Arkéa - dont la filiale Suravenir collaborait déjà avec wilov - et Allianz se mettent de leur côté en bonne position pour observer l’émergence de nouveaux usages en matière d’assurances.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2019

assurance auto/moto