Banque : 760 établissements dégradés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes

  • cBanque avec AFP
  • ,
Rideau baissé
© Cyril Comtat - Fotolia.com

Quelque 760 établissements bancaires ont subi des dégradations depuis le début du mouvement de contestations des « gilets jaunes », selon une source bancaire sollicitée jeudi par l'AFP, confirmant une information d'Europe 1.

C'est l'un des premiers chiffres publiquement avancés pour le secteur bancaire qui reste très discret sur les préjudices l'ayant affecté en marge des manifestations depuis fin novembre.

La majorité des différents grands groupes bancaires interrogés par l'AFP n'a d'ailleurs pas souhaité jusqu'ici divulguer le montant des dégâts subis par leurs différents établissements.

Samedi dernier, l'incendie d'une agence de la banque Tarneaud, filiale du Crédit du Nord et de Société Générale, située près de l'avenue des Champs-Elysées à Paris, a fait 11 blessés.

« Nous souhaitons que ces violences cessent »

Cette dernière poussée de violence a conduit la Fédération bancaire française (FBF), association représentant les banques françaises, et trois syndicats bancaires - CFDT, Force Ouvrière (FO) et le Syndicat national de la banque (SNB) - à condamner ces actes conjointement, une démarche rare.

« Nous souhaitons que ces violences cessent pour que nos collaborateurs, comme tous les citoyens, puissent travailler et vivre de leur activité en retrouvant sécurité et sérénité », ont demandé ces organismes dans un communiqué commun.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.