Epargne : le compte mobile Yeeld passe au gratuit

Epargne automatique Yeeld
DR

Un mois à peine après son lancement, le service d’épargne automatique Yeeld modifie son modèle de tarification, en supprimant une commission prélevée jusqu’ici sur les paiements effectués par ses usagers.

A peine lancée, Yeeld change déjà de modèle. Le 25 février dernier, la néobanque spécialisée dans l’épargne automatique officialisait son lancement grand public, après une longue phase de test. Avec un argument massue : 4% de cashback chez Amazon. Mais aussi une contrainte majeure : une commission de 1,8% prélevée sur les sommes sortant du compte, par virement ou à l’occasion d’un paiement avec la carte bancaire maison, elle-même payante.

Lire aussi : Epargne automatique : Yeeld se lance avec 4% de cashback chez Amazon

Moins d’un mois plus tard, Yeeld annonce dans un communiqué avoir « séduit près de 3 000 utilisateurs ». Surtout, après « échanges avec sa communauté », le service a décidé d’aller « jusqu'au bout de sa logique disruptive » en supprimant cette commission, et en remboursant les sommes déjà prélevées. Hormis les 9,90 euros à débourser, une fois, pour obtenir la carte bancaire physique, l’usage de Yeeld est donc désormais gratuit. Ce qui pose bien sûr la question de son modèle économique, et confirme la difficulté pour les fintechs de faire payer pour leurs services, y compris lorsqu’ils ont une véritable valeur ajoutée.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2019