ADP : Philippe défend la privatisation d'une entreprise « largement perfectible »

  • Mercredi 13 mars 2019 à 16h44

Le fonctionnement du groupe public Aéroports de Paris (ADP) est « largement perfectible », a fait valoir mercredi Édouard Philippe pour défendre le projet contesté du gouvernement de céder tout ou partie de sa participation de 50,6% dans l'entreprise gérant Roissy et Orly.

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.