Prime d'activité : plus d'un million de nouveaux bénéficiaires

famille de papier
© AGphotographer - Fotolia.com

L’élargissement des conditions d’accès à la prime d’activité, en décembre dernier, a profité à plus d’un million de nouveaux bénéficiaires, selon le ministère des Solidarités et de la Santé.

100 euros supplémentaires par mois pour les salariés au Smic : c’était la promesse faite par Emmanuel Macron, à la télévision le 10 décembre 2018, pour calmer la colère des gilets jaunes. Une hausse de pouvoir d’achat qui s’est finalement concrétisée par une revalorisation - jusqu’à 90 euros - et une extension de la prime d’activité, versée depuis 2016 aux travailleurs modestes. Pour un célibataire sans enfant dont la seule ressource est le Smic (1 204 euros), la prime d’activité s’élève par exemple désormais à 241 euros par mois.

Depuis le 1er janvier 2019, ce « coup de pouce » a profité à 1,1 million de nouveaux allocataires, qui ont commencé à le toucher hier mardi 5 mars, annonce le ministère des Solidarités et de la Santé dans un communiqué. Cela porte à près de 5 millions le nombre de bénéficiaires. Parmi ces nouveaux allocataires, près d’un sur deux (55% précisément) étaient des ménages qui remplissaient déjà les conditions pour en bénéficier avant l'élargissement des critères, mais qui ne la demandaient pas, a précisé à l’AFP la secrétaire d’Etat Christelle Dubos.

140 agents supplémentaires dans les CAF

La ministre Agnès Buzyn a également salué le travail des agents des Caisses d’allocations familiales (CAF) et de la Mutuelle sociale agricole (MSA), « qui ont permis la mise en œuvre rapide et efficace de la mesure ». Les CAF vont d’ailleurs bénéficier du recrutement en CDI de 140 agents supplémentaires, afin d’aider à « absorber dans les meilleures conditions le surcroît d’activité lié à l’augmentation et à l’élargissement de la prime d’activité ».

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2019