psa

Epargne : plus d'un Français sur 2 pense à nouveau à mettre de l'argent de côté !

Un groupe de tirelires
© Comugnero Silvana - Fotolia.com

Après avoir chuté jusqu’à 86 points en décembre 2018, l’indicateur de confiance des ménages rebondit à 95 points en ce mois de février. Les Français se montrent légèrement moins pessimistes concernant leur situation financière, et envisagent même de mettre de l’argent de côté.

Pour 51% des Français, c’est « le bon moment » pour épargner. Le fait qu’une majorité des ménages interrogés par l’Insee pensent qu’il est opportun de mettre de l’argent de côté n’a rien d’extravagant : traditionnellement, le solde d’opinion mesurant l’opportunité d’épargne est positif, comme en ce mois de février (+2). Mais ce solde était tombé dans le rouge en décembre et en janvier : une première depuis octobre 2017 ! Ce mois de février marque ainsi un retour à la normal. A noter : ce sondage de l’Insee intervient après une excellente collecte du Livret A en janvier, très probablement poussée par l’avance du fisc sur les réductions et crédits d’impôt versée à la mi-janvier.

Lire à ce propos : Avance de réduction d'impôt : quel est le montant versé sur votre compte bancaire ?

Les autres indicateurs dédiés à l’épargne remontent eux aussi : « le solde correspondant à la capacité d’épargne future gagne 4 points, tandis que celui correspondant à la capacité d’épargne actuelle en gagne 2 », comme le souligne l’Insee. En résumé : les Français pensent que c’est le bon moment pour épargner, et la part des ménages pouvant effectivement mettre de l’argent de côté remonte légèrement.

Un moral en hausse, mais toujours assez bas

Ces évolutions positives concernant l’épargne suivent logiquement une légère amélioration des soldes d’opinion mesurant la situation financière actuelle et future des Français. L’indicateur dédié à la situation financière actuelle « gagne 4 points » mais demeure toutefois « inférieur à sa moyenne de longue période », relève l'Insee.

Cette observation vaut plus généralement pour l’indicateur général de la confiance des ménages. Il progresse de 3 points par rapport à janvier et rebondit donc à 95 points. C'est 9 points de mieux qu'en décembre dernier : à 86 points, l'indicateur était alors tombé à son plus bas niveau depuis octobre 2014. Une embellie, donc, en cette fin d'hiver, mais la confiance des Français reste plutôt négative : cet indicateur reste « au-dessous de sa moyenne de longue période (100) » et assez nettement inférieur aux sommets atteints suite à la dernière élection présidentielle : il était monté jusqu'à 108 points en juin 2017.

(1) Chaque mois, l’Insee interroge un panel de 2 000 ménages sur une série de 11 questions, qui portent sur l’emploi, la perception des prix, les finances, l’épargne… Ce qui permet à l’institut de communiquer un solde d’opinion pour chaque de ces questions. Sur cette base, l’Insee calcule ensuite l’indice de confiance des ménages.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Février 2019