Prime Macron : les entreprises les plus généreuses ne sont pas celles qu'on croit

  • Par
  • ,
Figurines de travailleurs sur des pièces de monnaie
© Martins - Fotolia.com

74% des entreprises verseront la prime Macron, selon une enquête, pour un montant moyen de 532 euros. Les petites donneront plus que les grands groupes.

Une très bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat de milliers de salariés. 74% des entreprises vont répondre présent à l’appel du président Macron de verser une prime défiscalisée jusqu’à 1 000 euros, réservée aux salariés payés moins de trois fois le Smic, soit 4 563 euros bruts en 2019.

Selon un sondage réalisé l’association des directeurs des ressources humaines (ANDRH) auprès de 400 entreprises, 74% des répondants (dont 70% sont des entreprises qui comptent entre 50 et 1 000 salariés) ont ou vont verser une prime à leur personnel. Le versement moyen est de 532 euros. Mais comme le signalent Les Echos, qui révèlent l’étude, ce montant est plus important dans les entreprises de moins de 50 salariés (687 euros) que dans les plus grandes (530 euros entre 50 et 299 salariés, 467 entre 300 et 999 salariés).

Le dispositif prend fin bientôt

« Un différentiel qui peut s’expliquer par le fait que les entreprises de plus de 50 salariés ont aussi des dispositifs de participation (obligatoire) ou d’intéressement (facultatif), alors que les petites entreprises ont tendance à privilégier les primes au détriment des autres dispositifs pour récompenser leurs salariés », explique le quotidien.

C’est dans les domaines de la santé et des transports que le versement de la prime est le plus systématique (88%). En effet, la fidélisation des talents est un enjeu clef pour ces secteurs.

Pour justifier le non-recours à la prime Macron, certains employeurs citent les mauvais résultats financiers de l’entreprise ou qu’ils ont déjà versé des primes de fin d’année ou encore que les dispositifs d’épargne salariale mis en place sont assez généreux.

Pour faire un bilan exhaustif de la prime Macron, il faudra attendre le 31 mars, date à laquelle la possibilité de verser cette prime exceptionnelle prend fin.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Février 2019