Impôts : deux tiers des Français considèrent qu'ils ont augmenté depuis l'élection de Macron

impôt sur le revenu
© Delphimages - Fotolia.com

Seulement 7% des Français pensent que leurs impôts ont baissé depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée, selon un sondage. 60% des personnes interrogées estiment même qu'ils vont encore progresser.

Des résultats qui n’ont pas dû réjouir l’Elysée en cette période de grand débat national. Selon un sondage (1) OpinionWay pour Les Echos et Radio Classique, publié mardi, deux tiers des Français estiment que leurs impôts ont augmenté depuis le début du quinquennat Macron. Seulement 7% pensent qu’ils ont baissé alors que 24% considèrent qu’ils n’ont pas bougé.

Un camouflet pour l’exécutif au moment où « les évaluations inscrites dans le budget font état d’une baisse d’impôts de 8 milliards d’euros depuis deux ans pour les ménages », notent Les Echos.

Mais ce paradoxe s’explique en partie par le manque d’uniformité de la baisse de la pression fiscale. Ainsi, 75% des retraités trouvent que leurs impôts ont progressé. La hausse de la CSG est passée par là… Dans le même temps, les salariés ont pu profiter de la hausse du SMIC, de la prime d’activité, mais aussi des baisses de charges sur les salaires.

« Ce sentiment que les impôts augmentent, nous l'observons depuis 2013. Et il ne se dément pas, Le pouvoir actuel porte un sentiment de sensibilité à l'impôt hérité d'une période plus ancienne », complète Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay, interrogé par le quotidien.

Et manque de chance pour Emmanuel Macron, la situation ne semble pas prête de s’inverser. 60% des personnes interrogées s’attendent à ce que les impôts augmentent encore l’an prochain. Or, « aucune mesure de hausse n'est prévue pour l'instant, sauf peut-être la taxe carbone si le gouvernement décide de la réenclencher », souligne l’article des Echos.

(1) Sondage réalisé les 17 et 18 janvier 2019 auprès d'un échantillon de 1 042 personnes, selon la méthode des quotas, avec une marge d'incertitude de 1,5 à 3 points.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Janvier 2019