627 euros : le crédit d'impôt moyen versé à 8,8 millions de Français

Prélèvement à la source, impôt sur le revenu
© guy - Fotolia.com

Mardi, près de 9 millions de Français vont recevoir un acompte de 60% du Trésor public sur leurs crédits d'impôt dans le cadre du prélèvement à la source, pour un montant total de 5,5 milliards d'euros.

Une rentrée d’argent bienvenue après les dépenses de fin d’année. Mardi, 8,8 millions de Français vont recevoir une avance de la part du Trésor public sur leurs crédits et réductions d'impôt dans le cadre du prélèvement à la source. Une avance équivalente à 60% de l'avantage fiscal, sachant que le solde (40%) sera versé en septembre.

« L'avance moyenne sera de 627 euros », a précisé la semaine dernière le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Résultat, c’est pas moins de 5,5 milliards d’euros que Bercy va verser aux ménages. Ne soyez donc pas surpris si vous découvrez demain sur votre compte en banque une opération créditrice au libellé « CREDIMPOT ALASOURCE ». Pour 345 000 contribuables, qui n'ont pas transmis au fisc leurs coordonnées bancaires en 2018, ces sommes seront envoyées par lettres-chèques.

Sont principalement concernés par cette avance les réductions ou crédits d’impôt relatifs aux dons, à l’emploi d’un salarié à domicile, aux frais de garde d'enfants, aux frais d’hébergement en Ehpad, aux dépenses d’investissement locatif (Duflot, Pinel, Scellier, DOM, Censi-Bouvard) et aux cotisations syndicales.

Une restitution pourrait être réclamée

Attention tout de même. Si vous étiez éligible à un crédit d'impôt dans votre déclaration d'impôts 2018, basée sur les revenus de 2017, mais que vous ne l’êtes plus désormais, une restitution de l'acompte vous sera réclamée en septembre 2019. A l’inverse, cette avance ne sera pas versée si vous êtes éligible à un crédit d'impôt pour 2018, mais que vous ne l’étiez pas pour 2017 : vous bénéficierez de cet avantage fiscal en septembre 2019, après votre déclaration de revenus effectuée au printemps, puis d'une avance en janvier 2020.

Lire aussi : Pourquoi votre compte bancaire pourrait être débité mardi par Bercy

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Janvier 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire