Grand débat : LR veut « participer à la sortie de la France du chaos » (Sailliet)

Gilet jaune sur le tableau de bord d'une voiture
© Cyril A - Fotolia.com

Laurence Sailliet, porte-parole des Républicains, a assuré lundi que son parti apporterait ses « contributions » au grand débat voulu par le président de la République pour « participer à la sortie de la France du chaos ».

« Avant tout ce que nous voulons, c'est sortir du chaos et c'est ce qui nous différencie des partis extrémistes que sont La France insoumise, mais surtout le Front national (Rassemblement national, NDLR) qui vit sur ce chaos et qui surfe sur la souffrance des Français », a-t-elle déclaré sur LCI au lendemain de la publication de la lettre aux Français du président de la République.

« Nous nous sommes d'un parti de gouvernement et nous voulons participer à la sortie de la France du chaos », a-t-elle expliqué.

« Cette lettre ne permet pas de savoir si Emmanuel Macron va prendre conscience des erreurs qu'il a commise et va effectivement changer de politique », s'est-elle toutefois interrogée.

« Nous apporterons des contributions, mais nous avons des exigences, il y a trois thèmes qui nous semblent essentiels », a-t-elle souligné, en évoquant « le travail, les territoires, la fiscalité », mis en avant par le chef des Républicains Laurent Wauquiez dans sa propre lettre publiée également dimanche.

« Il y a aussi une exigence sur la personne qui devra mener le débat parce que nous serons très attentifs à ce que cette personne soit une personne neutre », a averti Mme Sailliet.

Après la publication de la lettre du chef de l'Etat, le vice-président de LR Jean Leonetti a, lui, critiqué sur Twitter « des sujets tabous, des questions orientées, une ligne politique maintenue, les maires en première ligne, le flou sur le recueil et l'utilisation des résultats ». « Tous les ingrédients pour un espoir déçu », a-t-il résumé.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire