CNP Assurances : le bénéfice porté par l'activité épargne à l'international

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo CNP Assurances

CNP Assurances, poids lourd de l'assurance en France, a annoncé vendredi avoir engrangé une hausse de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année, soutenue entre autres par une dynamique porteuse en assurance-vie, surtout à l'international.

De janvier à fin septembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 955 millions d'euros, en hausse de 3,1% sur un an, a-t-il fait savoir dans un communiqué. Corrigé des changes et des effets de périmètre, la hausse atteint 5,1%. Le chiffre d'affaires a progressé au même rythme, de 3,1% sur un an à 24,6 milliards d'euros. L'augmentation atteint plus de 6% à périmètre et change constants.

« CNP Assurances réalise une très bonne performance sur les neuf premiers mois de l'année, grâce à un mix produits qui s'améliore en France et aux mesures prises pour accroître notre efficacité au service des clients », a souligné dans le communiqué Antoine Lissowski, nommé jeudi directeur général du groupe. « Nous confirmons donc notre objectif de croissance du résultat brut d'exploitation en 2018 », a-t-il précisé. CNP Assurances, dont le modèle repose essentiellement sur la distribution de produits d'assurance en marque blanche via des partenariats, table sur une progression d'au moins 5% de cet indicateur. Cet objectif semble pour l'heure déjà acquis puisque la hausse de l'excédent brut d'exploitation atteint presque 9% depuis le début de l'année, à périmètre et change constants.

Assurance-vie : progression des unités de compte

Dans le détail, le groupe a vu ses recettes reculer en France, conséquence principalement d'une réorientation de ses activités d'assurance-vie vers les placements en unités de compte, plus risqués mais aussi plus rémunérateurs pour le client et moins gourmands en capitaux réglementaires pour les assureurs. Le chiffre d'affaires réalisé sur ce type de placement a progressé de plus de 10%. À l'inverse, les activités en euros, au capital garanti mais moins rémunératrices et plus contraignantes pour les assureurs, ont vu leurs recettes reculer de plus de 6%.

Cette stratégie permet à l'assureur d'améliorer son taux de marge sur affaires nouvelles, qui s'établit à 23,2% contre 21,5% sur l'année 2017. Ailleurs dans le monde, le groupe signe une hausse de son chiffre d'affaires de 2,5% en Amérique latine. Corrigée des changes, la hausse atteint près de 25%, porté par « la poursuite des très bonnes performances de la filiale brésilienne », explique-t-il.

En Europe hors France, ses recettes bondissent de 45%, à la faveur notamment de l'entrée en vigueur de nouveaux accords de distribution avec l'Italien UniCredit qui ont dopé le chiffre d'affaires des activités d'épargne en Italie. Le groupe signale également une activité soutenue en épargne haut de gamme via la filiale CNP Luxembourg.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.