CNP Assurances : Antoine Lissowski confirmé à la direction, avant l'union avec la Poste

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo CNP Assurances

L'assureur public CNP Assurances a nommé à sa tête Antoine Lissowski, qui assurait déjà l'intérim à ce poste depuis la démission estivale du précédent directeur général Frédéric Lavenir, a annoncé jeudi le groupe, au moment où celui-ci se rapproche de La Poste.

« Le conseil d'administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d'Antoine Lissowski en qualité de directeur général », a déclaré CNP dans un communiqué. Antoine Lissowski, qui cumulait depuis 2013 les postes de directeur général adjoint et de directeur financier, assurait depuis septembre l'intérim à la tête du CNP, à la suite de l'annonce inattendue en juillet de la démission de son prédécesseur Frédéric Lavenir, attribuée à des « raisons personnelles ».

Dans l'intervalle, l'Etat a fait part fin août de son intention de constituer un grand pôle financier public en mariant CNP Assurances et La Banque Postale, filiale bancaire de La Poste. Antoine Lissowksi « saura réaliser, avec tous les collaborateurs, une grande ambition pour CNP Assurances, au bénéfice de l'ensemble de nos actionnaires, partenaires et clients, dans ce moment particulier de la vie de l'entreprise », a estimé dans le communiqué Jean-Paul Faugère, président du conseil d'administration de CNP Assurances.

Elu à l'unanimité par le conseil d'administration

Antoine Lissowski, dont Paul Faugère salue « la parfaite connaissance de l'entreprise », a été élu à l'unanimité du conseil d'administration, est-il précisé. Le rapprochement entre CNP Assurances et la Poste, qui doit être effectif d'ici la fin 2019, passe par différents échanges de participations entre l'Etat et la Caisse des Dépôts, institution qui sert de bras financier à la puissance publique.

D'un côté, la Caisse, qui est le premier actionnaire de CNP Assurances, doit céder sa participation à la Poste. De l'autre, le rapport de forces entre l'Etat et la Caisse doit s'inverser au sein de la Poste. La seconde, actuellement minoritaire, doit en devenir l'actionnaire majoritaire. Antoine Lissowski, diplômé de Sciences-Po, a lui même commencé sa carrière à la Caisse des Dépôts dans les années 1980, avant d'y occuper différentes fonctions tout au long de sa carrière.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.