psa

Epargne : 8 parents sur 10 économisent pour leurs enfants

Un enfant et sa mère faisant les comptes
© komiSar - Fotolia.com

80% des parents d’enfants mineurs mettent de l’argent de côté pour leur progéniture. Mais pas assez à leur goût, en raison notamment de fins de mois difficiles.

Aider les enfants à prendre leur envol en leur constituant un pécule : la préoccupation est quasi-généralisée chez les parents français, selon un récent sondage YouGov pour Capital Koala (1). 80% d’entre eux ont ainsi mis en place une solution d’épargne, qu’ils alimentent chaque mois pour 43% d’entre eux, ou seulement à Noël et aux anniversaires pour 30%.

Logiquement, le montant de ces économies augmente avec l’âge : 1 962 euros pour les enfants de 0 à 5 ans, 6 110 euros pour les 16-18 ans. Toutefois, une majorité de parents aimerait faire mieux : ils sont 58% à souhaiter économiser plus sans pouvoir le faire, à cause notamment de fins de mois trop difficiles (20%). C’est aussi cette difficulté à boucler leur budget qui est citée comme principale raison par 41% des parents n’ayant pas ouvert de solution d’épargne pour leurs enfants.

Le Livret A plébiscité

Sans grande surprise, c’est le Livret A, accessible dès la naissance, qui est préféré par les parents. Ils sont 59% à avoir opté pour cette solution d’épargne, simple et sûre, contre 30% pour le Livret Jeune, accessible il faut dire à partir de 12 ans seulement. Un quart des parents alimente également régulièrement la tirelire de leurs rejetons. 18% des parents d’enfants de 16 à 18 ans, enfin, leur ont ouvert un Plan Epargne Logement (PEL).

Plus d’infos sur le Livret A

Des grands-parents peu impliqués

L’effort d’épargne pour les enfants mineurs est très largement supporté par les parents. Les aïeux, eux, sont moins impliqués. Quand les parents versent en moyenne 390 euros, les grands-parents maternels se contentent eux de 132 euros. Les grands-parents paternels sont encore moins généreux : 97 euros.

Quant aux enfants eux-mêmes, ils épargnent peu : seuls 16% mettent de l’argent de côté, 41 euros en moyenne. Leur participation augmente toutefois avec l’âge : 21% pour les 11-15 ans, 28% pour les 16-18 ans.

(1) Etude réalisée par YouGov pour Capital Koala sur 1 032 parents d'enfants âgés de moins de 18 ans du 10 au 15 octobre 2018.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2018