BforBank

Crédit Agricole : 64 000 clients en 10 mois pour Eko

La carte EKO
© cBanque / BL

Près d’un an après son lancement, Eko, l’offre d’entrée de gamme du Crédit Agricole, a convaincu 64 000 clients, dont 72% sont nouveaux dans la banque.

Lancée au début du mois de décembre 2017, Eko avait déjà convaincu, à la fin du mois de septembre 2018, 64 000 clients, selon les résultats trimestriels publiés par Crédit Agricole SA, l’entité cotée du groupe bancaire. L’offre d’entrée de gamme, facturée 2 euros par mois, semble donc avoir trouvé son public, représentant sur les 10 derniers mois 8% des ouvertures de comptes de la banque verte.

Lire aussi : Des résultats en progression pour Crédit Agricole SA

Ces premiers chiffres se situent toutefois en deçà des attentes. Grâce à Eko, le Crédit Agricole espère en effet réussir 500 000 nouvelles entrées en relation en 5 ans, en plus des clients actuels basculant vers cette offre. Hors, après 10 mois, ces clients totalement nouveaux ne représentent, selon la communication du Crédit Agricole, que 72% des clients Eko, soit 46 000 comptes environ.

Réponse aux nouveaux acteurs low cost comme Nickel ou C-zam, Eko mise sur la densité du réseau des agences Crédit Agricole (plus de 7 000 en France) pour imposer sa marque. Les canaux web et mobile fonctionnent toutefois plutôt bien : selon CASA, « 31% des entrées en relation ont été initiées sur internet ».

22 000 clients supplémentaires en 2018 pour BforBank

Depuis le début de l’année 2018, le Crédit Agricole, toutes caisses régionales confondues, a réussi une conquête nette - donc en soustrayant du nombre de nouveaux clients ceux qui ont quitté l’enseigne - de 136 000 clients, dont 22 000 pour Bforbank. A quelques mois de son 10e anniversaire, la banque en ligne, qui a récemment fait évoluer son offre et son image, revendique 215 000 clients et en espère 350 000 d’ici la fin de 2020.

Plus d’infos sur le compte Eko du Crédit Agricole

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire