Epargne logement : le PEL à nouveau dans le rouge

Un PEL
© kotoyamagami - Fotolia.com

Comme en juin, le Plan épargne logement enregistre une décollecte en septembre 2018 selon les statistiques dévoilées par la Banque de France. Une situation inédite depuis 2012.

Oubliés les records des années 2014, 2015 voire 2016 : les collectes mensuelles du Plan épargne logement émargent rarement au-dessus des 100 millions d’euros depuis le début 2018, alors qu’elles dépassaient quasi systématiquement le milliard d’euros sur la période 2014-2016.

En septembre 2018, la collecte du PEL est même passée dans le rouge, à -39 millions d’euros. Une décollecte, comme en juin dernier (-182 millions), quand le PEL figurait dans le rouge pour la première fois depuis 2012.

L’encours des PEL plafonne à 270 milliards d’euros

Autre signe de la fin de l’âge d’or du Plan épargne logement : les encours stagnent à 270 milliards d’euros depuis le début de l’année, après avoir franchi la barre des 250 milliards en juin 2016, et celle des 260 milliards en janvier 2017.

L’explication est évidente : malgré l’obligation de versement (45 euros par mois ou 540 euros par an), les PEL ouverts depuis le 1er août 2016 ne rapportent plus que 1%. Et les intérêts des plans ouverts depuis le 1er janvier 2018 sont soumis à l’impôt sur le revenu (la « flat tax ») dès la première année de détention. La décollecte du PEL pourrait petit à petit devenir la norme.

Plus d’infos sur le Plan épargne logement

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2018