L'assureur Axa quitte l'Ukraine

Palazzo AXA en 2015
CC - Wikimedia commons / Kokky92

L'assureur français Axa, qui cherche à recentrer ses activités sur certains marchés qu'il juge plus stratégiques, a annoncé mardi qu'il allait céder toutes ses opérations en Ukraine au fonds canadien Fairfax, et quitter le pays.

Selon l'accord passé entre les deux groupes, « Fairfax va acquérir 100% de l'entité de dommages (Axa Insurance) et de l'entité d'(assurance) vie, épargne, retraite (Axa Insurance Life) en Ukraine », a indiqué Axa dans un communiqué.

Le montant de la transaction, qui reste soumise à l'obtention d'autorisations réglementaires, n'a pas été précisé.

Présent en Ukraine depuis 2007, Axa a réalisé sur ce marché un chiffre d'affaires de 54 millions d'euros l'an dernier, a précisé à l'AFP un porte-parole de l'assureur.

Dans le domaine de l'assurance dommages, l'entité Axa était une co-entreprise à 50% avec UkrSibbank, filiale locale de BNP Paribas.

Le groupe Axa s'est lancé depuis 2016 dans un vaste plan de réorganisation, qui doit permettre, entre autres, de recentrer ses activités autour d'une quinzaine de marchés sur la soixantaine de pays où il était jusqu'à présent actif.

En février, l'assureur avait ainsi annoncé la vente de sa filiale d'assurance dommages en Azerbaïdjan. Avant cela, il avait décidé la cession de certains actifs de gestion de fortune à Hong Kong.

Pendant ce temps, en Ukraine, les autorités s'échinent à attirer les grandes marques internationales telles que Ryanair, Ikea et H&M, fraîchement débarquées.

Mais les investissements directs étrangers restent à solde négatif, à l'approche des élections présidentielles et législatives de 2019.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.