Prix du diesel : « Quand on a aimé Nicolas Hulot, on assume une fiscalité comportementale », affirme Griveaux

  • Mardi 23 octobre 2018 à 10h46

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a estimé mardi à propos de la hausse du prix du diesel que « quand on a aimé Nicolas Hulot, on assume d'avoir une fiscalité » destinée à faire évoluer les comportements des Français sur ce terrain.

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.