psa

Gestion pilotée : Yomoni lance une offre d'épargne salariale

Logo de Yomoni

La plateforme d’épargne en ligne Yomoni annonce le lancement d’une offre d’épargne salariale visant les TPE et PME, présentée comme simple et peu coûteuse.

La fintech Yomoni fête ses 3 ans d’existence, 103 millions d’euros d’encours en gestion, et plus de 10 000 mandats d’arbitrage signés par ses clients. A l’occasion de ce 3e anniversaire, la société a dévoilé les contours de son offre d’épargne salariale, en cherchant ainsi à surfer sur les mesures favorables à l’intéressement et à la participation portées par le projet de loi Pacte, actuellement en débat au Parlement.

A la différence de son produit phare, l’assurance-vie en gestion pilotée Yomoni Vie, cette offre s’adresse en priorité non pas aux épargnants mais aux chefs d’entreprise. Ce sont ces décideurs qui peuvent choisir l’offre Yomoni, et ainsi la mettre à disposition de leurs salariés.

Pour l'entreprise, une tarification au forfait par salarié

« Nous avons interrogé des chefs d’entreprise, en particulier de TPE et PME, pour comprendre ce qui les freinait : la lourdeur administrative, la complexité du sujet et les frais élevés sont les principaux inconvénients soulevés », expliquait le président exécutif de Yomoni Sébastien d’Ornano à cBanque en septembre. L’offre alors en préparation devait « répondre à ce constat ».

Lire aussi : Les courtiers en ligne veulent tirer profit de la loi Pacte

Le plan d’épargne interentreprise (PEI) proposé par Yomoni vise donc dans un premier temps à simplifier les démarches des TPE et PME : « Au-delà des avantages de l’aspect collectif du plan (adhésion via un simple bulletin, pas de déclaration à la Direction du travail), Yomoni y a intégré des options gratuites comme un accord de participation intégré au plan ou de la gestion pilotée sur le PEI afin de pouvoir traiter un maximum de besoins avec un seul dispositif », expose la fintech dans le communiqué d’annonce. Par ailleurs, pour l’entreprise, la tarification est forfaitaire : 30 euros par an par salarié investisseur pour les entreprises de 10 personnes ou moins, 20 euros par salarié pour les autres. Un « tarif unique par salarié ayant investi », insiste la fintech. Et Yomoni promet une souscription « en moins de 10 minutes », en ligne, pour l’employeur.

Pour l'épargnant, des frais de gestion « entre 1,1% et 1,5% »

Pour le salarié, ce PEI est équivalent à un Plan épargne entreprise (PEE), et l’offre de Yomoni s’approche des autres produits de la plateforme, avec une « gestion indicielle » : une gestion sous mandat basée sur des fonds répliquant les performances d’indices financiers (CAC40, Euro Stoxx 50, etc.). Pour l’épargnant salarié, Yomoni annonce des frais de gestion annuels « entre 1,1% et 1,5% tout compris ».

Voir par ailleurs le contrat d’assurance-vie de Yomoni

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2018