Impôt sur le revenu : le barème 2019

  • Par
Impôt, Avis, calculatrice, déclaration
© herreneck - Fotolia.com

Comme chaque année, le barème de l’impôt sur le revenu est revalorisé dans le cadre de la loi de finances. En 2019, le seuil d’entrée dans l’impôt augmente de 1,6%.

La réforme du prélèvement à la source ne change pas le mode de calcul de l’impôt sur le revenu. Le barème actuel et le principe de revalorisation annuelle selon l’inflation restent donc en vigueur. En 2018, le barème avait été revalorisé de 1%. La loi de finances pour 2019, en vigueur au 1er janvier, prévoit une hausse de 1,6%, conformément à l’évolution de l’indice des prix hors tabac. Cette hausse a été intégrée le 18 février 2019 dans la documentation fiscale (Bofip-Impôts), comme l'ensemble des seuils indexés sur ce barème (abattements et décote notamment).

Barème - Impôt 2019 sur les revenus 2018
Revenu imposable, pour une partTaux d’imposition
0 à 9 964 euros0%
9 964 à 27 519 euros14%
27 519 à 73 779 euros30%
73 779 à 156 244 euros41%
156 244 euros et au-delà45%

Ce barème va donc s’appliquer à l’impôt 2019 dû sur les revenus déclarés pour l’année 2018. Or il s’agit de la fameuse « année blanche », conséquence directe du passage au prélèvement à la source. Le législateur a prévu un mécanisme transitoire, afin d’éviter une double imposition en 2019 (impôt sur les revenus 2018 et prélèvement à la source sur les revenus 2019). Le nouveau barème aura donc une influence sur ce mécanisme, appelé crédit d’impôt modernisation du recouvrement (CIMR).

Plus d'infos sur le CIMR : Comment vos revenus 2018 seront effacés des impôts !

A savoir : l'administration fiscale a par ailleurs mis à jour le barème du « taux neutre » de prélèvement à la source, ou « taux non personnalisé », qui doit lui aussi être revu chaque année en fonction de l’inflation.

Plafond du quotient familial

Le plafond du quotient familial suit la même évolution que le seuil de l’entrée dans l’impôt sur le revenu : il est revalorisé de 1,6% pour 2019. Ce plafond, qui limite la réduction d’impôt liée à l’application du quotient, passe ainsi de 1 527 euros par demi-part en 2018 à 1 551 euros. Pour les parents isolés, l’avantage fiscal lié à la part entière du premier enfant à charge est plafonné à 3 660 euros en 2019.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2018 - Mise à jour février 2019