Fraude sur internet : les pirates en veulent à votre porte-monnaie

Connexion sécurisée sur un ordinateur
© thodonal - Fotolia.com

Dans plus de 50% des cas de fraude sur le web, voler les coordonnées bancaires est l’objectif des pirates selon un récent sondage.

La fraude sur le web, phénomène massif : selon un sondage publié par Affinion International (1), elle touche plus d’un Français sur trois (36%), plus d’ailleurs les hommes (42%) que les femmes (31%). Et, dans plus d’un cas sur deux, les pirates en veulent à leur porte-monnaie : la fraude aux achats et les vols de coordonnées bancaires sont en effet cités par plus d’une victime sur deux (54%), assez loin devant les extorsions d’informations personnelles par mail (41%), les appels et SMS frauduleux (30%) et les usurpations d’identité sur les réseaux sociaux (29%). Les préjudices financiers subis peuvent être importants : dans 33% des cas, ils se situent entre 200 et 1 000 euros, et dépassent même cette somme dans 12% des cas.

Quelles parades les Français utilisent-ils ? Leur premier réflexe, 3 fois sur 4, est de changer ou de complexifier leurs mots de passe. Certains, les hommes notamment (60%), pensent à supprimer régulièrement les cookies installés dans leurs navigateurs. Les femmes sont, elles, plutôt adeptes de la prévention : 66% déclarent être très vigilantes sur les contenus qu’elles partagent en ligne.

Lire aussi : Compte bancaire : 5 conseils pour éviter le piratage et les arnaques

(1) Etude Toluna QuickSurveys, réalisée pour Affinion International en août 2018 sur un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 55 ans et plus.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Août 2018