Le crédit immobilier maintient son attrait en juillet

Homme joignant les mains au dessus d'une maquette de maison
© Tiko - Fotolia.com

Pour le 2e mois consécutif, la demande des emprunteurs crédits immobiliers est restée quasi-stable en juillet, selon l’enquête mensuelle de la Banque de France.

Chaque mois, la Banque de France interroge un panel de cadres bancaires spécialisés dans le crédit sur leur perception de la demande des emprunteurs. Le solde publié correspond à la différence entre leurs réponses positives et négatives. Comme le précise l’institution, il ne s’agit donc pas d’une « mesure de la croissance des crédits effectivement distribués ».

En juin, 98% des professionnels interrogés ont estimé que la demande en crédits à l’habitat est restée stable, tandis 2% qui l’annonçaient en hausse. Ce solde d’opinion est donc quasi-stable par rapport à juin : -2 après +1. Après une période de forte demande, le basculement était intervenu en mai 2017, lorsque l’indicateur était passé nettement dans le rouge. Il remonte la pente depuis avril dernier, sans toutefois s’installer durablement dans le vert.

Conjoncture positive pour le crédit conso

La conjoncture, favorable depuis février dernier, reste positive pour le crédit à la consommation. En juillet, 9% des banquiers interrogés ont estimé la demande en hausse, quand 88% la percevaient stable. Un ressenti confirmé par d’autres chiffres de la Banque de France : au 1er trimestre 2018, l’encours global des crédits conso a progressé de 5,5% par rapport à l'année précédente.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Août 2018