Nouvelle-Zélande : le taux directeur pourrait rester au plus bas jusqu'en 2020 (Banque centrale)

Un taux pixellisé
© Tim - Fotolia.com

La Banque centrale néo-zélandaise a laissé jeudi son taux directeur à son plus bas niveau (1,75%) et indiqué envisager de le maintenir à ce seuil plancher jusqu'en 2020.

Ce taux reste inchangé depuis novembre 2016, date à laquelle il avait été abaissé de 2,0% à 1,75%.

« Nous envisageons de maintenir ce taux à ce niveau en 2019 et jusqu'en 2020, soit pour une période plus longue que prévu dans notre déclaration (de politique monétaire) en mai », a indiqué Adrian Orr, gouverneur de la Banque centrale de Nouvelle-Zélande.

Dans son communiqué de mai, la banque centrale avait laissé entendre que les taux pourraient augmenter à la fin de 2019.

La forte croissance mondiale et la baisse du dollar néo-zélandais soutenant les recettes d'exportation sont les principales raisons qui ont conduit à cette décision, a indiqué le gouverneur.

Selon M. Orr, le maintien d'un taux directeur bas devrait « contribuer à maximiser l'emploi durable et à maintenir une inflation faible et stable ».

Les premiers signes d'une hausse de l'inflation sont observés, même si celle-ci reste inférieure à l'objectif de 2,0% fixé par la banque centrale.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire