Livret A : le taux aurait dû passer à 1,50% au 1er août

Un Livret A et des billets
© zuchero - Fotolia.com

Avec le retour de l’inflation, le taux du Livret A aurait dû remonter à 1,50% si l’ancienne formule de calcul avait été appliquée. Mais sa rémunération est figée à 0,75% jusqu'en janvier 2020 !

Habituellement, le taux du Livret A est un « marronnier » de l’actualité estivale. Car les 1er août et 1er février sont les deux échéances majeures à laquelle le taux du produit d’épargne le plus répandu en France peut évoluer. Ces dernières années, le schéma était le suivant : plusieurs médias guettaient l’évolution de l’inflation, principal élément de détermination du taux, puis la Banque de France livrait sa recommandation, que le gouvernement choisissait de suivre, ou non.

Mais, ces derniers temps, le gouvernement a systématiquement dérogé à la règle de calcul, soit pour ralentir une baisse de rémunération politiquement sensible, soit pour éviter un rebond trop soudain. Cet été, le débat n’a pas lieu d’être : le sort de la rémunération du Livret A est connu depuis décembre dernier et la publication d’un arrêté fixant les taux des livrets d’épargne réglementée jusqu’au 31 janvier 2020 ! Figé, le taux du Livret A ne pollue donc plus le débat politique estival.

Les taux des livrets d’épargne réglementée jusqu’en janvier 2020

  • Livret A et Livret Bleu du Crédit Mutuel : 0,75%
  • LDDS (Livret de développement durable et solidaire) : 0,75%
  • LEP (Livret d’épargne populaire) : 1,25%
  • CEL (Compte d’épargne logement) : 0,50%

1,50% avec l’ancien mode de calcul, 0,50% avec la future formule

Cette stabilisation forcée du rendement du Livret A est-elle défavorable aux épargnants ? Tout dépend si l'on compare les 0,75% actuels avec l'ancienne ou avec la future formule de calcul du taux du Livret A.

Si la précédente règle de calcul était encore à l’ordre du jour, le taux du Livret A aurait pu grimper à 1,50% ce 1er août ! Avec cette formule, lorsque l’inflation est significativement supérieure au taux interbancaire Eonia (-0,363%), c’est la moyenne semestrielle de l’inflation (1) qui sert de base au calcul : soit 1,40% sur le premier semestre 2018. Ce taux est, dans la situation actuelle, arrondi au quart de point le plus proche, soit 1,50%. Voilà pour le « rendement théorique » ancienne version, où l'inflation constatée constitue une rémunération « plancher ».

Taux du Livret A - Juillet 2018

Taux du Livret A 2018 2017 2016 2015 2014 0% 0,25% 0,50% 0,75% 1% 1,25% 0% © cBanque Livret A Inflation moyenne 6m tspan1 tspan2 tspan3 tspan4

Voir aussi l'infographie des taux de l'épargne réglementée.

Dans la « version 2020 » du Livret A, le « plancher inflation » a été supprimé et remplacé par un « plancher fixe », de 0,50%. Avec ce mode de calcul, publié en juin au Journal officiel, la base de calcul sera la moyenne entre l'inflation semestrielle et l'Eonia, arrondie au dixième de point : soit 0,50% à ce jour. Résultat : avec la règle « version 2020 », le taux du Livret A aurait été abaissé à 0,50% au 1er août.

En attendant l'entrée en vigueur de cette nouvelle formule, la rémunération du Livret A est inférieure à l'inflation depuis 1 an, la hausse de prix ayant même dépassé les 2% en juillet !

Plus d’infos sur le calcul et l’historique du taux du Livret A

(1) Plus exactement l'indice des prix à la consommation (IPC) hors tabac.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Août 2018

Commentaires

Publié le 1er août 2018 à 17h45 - #1Petit louis
  • 66 ans

Si on lit bien l'article ci-dessus, finalement 0.75% ,c'est moins pire que ce que cela aurait pu être ...!!!!
Eh ,bien non ! Il faut l'écrire : après avoir pressuré les retraités à coup de CSG augmentée, aprés avoir mis les automobilistes au pas avec les 80 km/h, ......il apparaît que le taux du livret A à o.75% est une spoliation des épargnants qui voient leur épargne bouffée par l'inflation. Alors : merci qui? Il faut bien s'en souvenir au moment opportun.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?100

Ajouter un commentaire