Paiement mobile : Samsung Pay chez Max et Lydia

Paiement avec Samsung Pay
DR

Après la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire, c’est au tour de deux néobanques françaises, Max (Crédit Mutuel Arkéa) et Lydia, de proposer à leurs clients de payer avec leur mobile Samsung.

Depuis le mois d’avril, Paylib et Apple Pay ne sont plus seuls sur le marché français du paiement moible. Ils ont été rejoints par Samsung Pay, le service du géant coréen des smarphones. Comme souvent, ce sont les enseignes du groupe BPCE, la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire, qui ont essuyé les plâtres de ce nouveau produit dans l’Hexagone. Mais deux nouveaux acteurs viennent de leur emboîter le pas.

Lire sur le sujet : Samsung Pay arrive en France : mode d'emploi

Max d’abord. Depuis le lancement de sa carte bancaire, en décembre 2017, la fintech, propriété du Crédit Mutuel Arkéa, intègre Apple Pay, qui permet de payer sans contact avec un iPhone. C’est donc au tour des possesseurs de mobiles Samsung (1) de profiter des joies du paiement mobile. Pour mémoire, la carte MasterCard de Max a la particularité d’être agrégatrice, c’est-à-dire qu’un client peut lui rattacher d’autres cartes bancaires. Conséquence : « quelle que soit sa banque et sa carte de paiement, le client de Max peut désormais payer avec Samsung Pay », précise un communiqué d’Arkéa.

Autre enseigne proposant prochainement Samsung Pay, Lydia. C’est plus précisément Treezor, l’établissement de paiement qui émet les cartes de Lydia, qui vient de communiquer sur sa compatibilité avec le service de paiement mobile, compatibilité dont Lydia est le premier partenaire à profiter.

(1) Le service est compatible avec les dernières générations de mobile : Galaxy S9/S9+, S8/S8+, S7/S7 Edge, A6/A6+, Note 8, A8 et A5 2017, et Gear S3 à partir de septembre prochain. Soit un parc estimé à 4 millions d’unités.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2018