L'épargne réglementée en hausse en 2017, tirée par le Livret A

  • cBanque avec AFP
  • ,
Livret A
© philippe Devanne - Fotolia.com

L'épargne réglementée des ménages français a atteint 733 milliards d'euros fin 2017, en progression de 2,5% sur un an, grâce principalement à la bonne tenue du livret A, selon un rapport publié mardi.

L'épargne réglementée - appellation sous laquelle sont rassemblés le Livret A, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), le Livret d'épargne populaire (LEP), le Plan épargne-logement (PEL) et le Plan d'épargne populaire (PEP) - représentait l'an passé 14,6% du patrimoine financier total, montre l'Observatoire de l'épargne réglementée dans son rapport annuel. « L'épargne réglementée reste un secteur dynamique, tiré surtout par le Livret A », a souligné lors d'une conférence de presse François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France qui préside l'Observatoire.

Dans le détail, les personnes physiques détenaient à la fin de l'an passé 55 millions de livrets A, pour un encours total de 251,7 milliards d'euros, en hausse de 3,3% sur un an. En moyenne, quelque 4.600 euros sont placés sur les livrets A des Français, qui sont 82% à détenir ce type de placement.

Le LEP toujours en déclin

Les livrets d'épargne populaire (LEP) ont vu leur nombre s'élever à 9 millions et leur encours global atteindre 44 milliards d'euros, en recul de 2% en 2017 et de 30% depuis 2008. « On observe une tendance à une baisse sensible des encours » pour ce produit d'épargne, a souligné François Villeroy de Galhau, tout en disant souhaiter « une plus large diffusion du LEP » et travailler en ce sens avec les réseaux bancaires pour que ce produit « soit davantage connu et davantage vendu ».

De leur côté, 270 milliards d'euros étaient placés sur les plans épargne logement (PEL) fin 2017, avec un ralentissement du rythme de collecte à 4,1% en 2017, contre 8,1% en 2016.

L'assurance-vie, toujours premier placement des Français

Tous placements confondus, le patrimoine financier des ménages a dépassé l'an dernier le seuil des 5.000 milliards d'euros en 2017 pour atteindre 5.014 milliards, investis pour la plus large part en assurance vie, qui reste « le premier placement des Français ».

L'Observatoire constate que 71% de l'épargne des ménages français est placée, directement ou indirectement, en produits de taux c'est à dire en dépôts, en livrets bancaires et en obligations, contre 39% aux Etats-Unis. Le reste est investi principalement en actions. Autre constat, le patrimoine financier des Français s'internationalise : la part des actifs investis en dehors de France s'élevait à 43% en 2017, contre 29% en 2000, pour une valeur totale triplée.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.