Mario Draghi (BCE) minimise les craintes sur l'Italie

  • Jeudi 14 juin 2018 à 17h07

Le président de la Banque centrale européenne a relativisé jeudi le risque politique lié à l'arrivée d'un gouvernement eurosceptique en Italie et a nié toute « conspiration » pour faire remonter les taux d'emprunt de la troisième économie en zone euro.

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.