Tunisie : la Banque centrale relève son taux directeur à 6,75%

Drapeau tunisien
© Ahmet - Fotolia.com

La Banque centrale tunisienne (BCT) a annoncé une hausse de son taux directeur, de 100 points de base, à 6,75%, trois mois après l'avoir augmenté de 75 points, afin de lutter contre l'inflation qui continue à s'accélérer dans le pays.

La BCT a exprimé dans un communiqué publié mercredi soir que « sa préoccupation vis-à-vis de la persistance des tensions inflationnistes », soulignant que les prix à la consommation avaient augmenté de 7,7% fin mai sur un an, contre 5,3% en moyenne en 2017.

La BCT est dirigée depuis février par un ex-économiste de la Banque mondiale, Marouane El Abassi.

Estimant que « ces pressions sont susceptibles de s'intensifier » en raison de « la hausse attendue des prix internationaux » notamment de l'énergie, elle estime nécessaire de lutter contre cette inflation, qui « constitue une menace pour la reprise récente de l'activité économique ainsi que pour le pouvoir d'achat des citoyens ».

Après plusieurs années de morosité, la Tunisie a enregistré un taux de croissance de 2% en 2017, et le gouvernement vise 3% cette année.

La hausse des prix, alimentée notamment par la chute du dinar, ainsi que l'augmentation des prélèvements fiscaux a ravivé la grogne sociale, qui a dégénéré en émeutes en janvier dans plusieurs villes du pays.

Malgré la réussite relative de sa transition démocratique après la chute de la dictature en 2011, la Tunisie n'est pas parvenue à faire redémarrer son économie.

En difficulté financière, notamment du fait de la crise du secteur touristique après une série d'attentats en 2015, elle a obtenu en 2016 un prêt de 2,4 milliards d'euros sur quatre ans du Fonds monétaire international (FMI).

En échange, le gouvernement tunisien s'est engagé à une réduction du déficit public et à des réformes économiques.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire