L'autre actu de la tech

Illustration offre Business N26
DR

Voici une sélection d'actualités de la semaine écoulée dans les nouvelles technologies.

La Russie, grand marché de l'eSport

La Russie est le premier marché européen de l'eSport, devant la Suède et la France, selon une étude réalisée pour PayPal par SuperData Research. Elle estime que les recettes du marché de l'eSport atteindront 385 millions de dollars en Europe en 2019, dont 52 millions en Russie, 43 millions en Suède, et 30 millions en France.

Les ventes de PC victimes de l'effet foot

Les ventes de PC ont reculé de 4,5% en France au premier trimestre par rapport à la même période de l'an dernier, selon le cabinet Gartner. Le marché professionnel n'a pu compenser les faibles ventes du marché grand public. « Les consommateurs semblent plus frileux pour dépenser, et montrent plus d'intérêt pour les télévisions en vue de la Coupe du monde de football », estiment les analystes de Gartner. HP reste en tête des ventes avec 25,3% du marché, suivi par Lenovo (20,2%), Asus (12,8%) et Dell (12,7%).

Accès internet : les parents français « non-interventionnistes »

Le fabricant d'antivirus Norton/Symantec affirme « de nombreux parents français adoptent une approche non-interventionniste lorsqu'il s'agit de protéger leurs enfants en ligne ».

Selon une étude de Norton, « plus de la moitié des parents français dont les enfants naviguent sur internet les laissent faire sans surveillance (64%) ».

De même, « un cinquième autorise parfois leurs enfants à faire des achats sans supervision », selon Norton, et « seul un parent sur cinq demande à ses enfants d'utiliser leurs appareils dans les espaces communs de la maison ».

La néobanque allemande N26 dépasse le million de clients

La banque mobile allemande N26 a annoncé avoir doublé son nombre de clients depuis moins d'un an, pour maintenant dépasser le million.

Lancée en 2015, N26, qui vise à dépasser les cinq millions de clients d'ici 2020, est, avec la britannique Revolut, l'une des principales « néobanques » européennes, qui utilisent les technologies mobiles pour renouveler l'offre bancaire.

La banque allemande, qui revendique un milliard d'euros de transactions mensuelles, a levé 160 millions en début d'année.

BPCE s'allie à la fintech Transferwise

Le groupe bancaire mutualiste BPCE a signé, via sa filiale Natixis Payments, un partenariat avec la jeune pousse Transferwise, spécialisée dans les services financiers pour les particuliers et les entreprises dont les salariés voyagent, vivent et travaillent à l'international.

Ce partenariat vise à permettre aux 15,1 millions de clients particuliers actifs des Banques Populaires et des Caisses d'Epargne d'effectuer des transferts d'argent vers plus de 60 pays à un taux de change attractif proposé par Transferwise. Cette collaboration sera mise en œuvre début 2019, après une phase pilote.

La Chine et la Bourse pour une hydrolienne française

La société girondine Blue Shark Power, qui développe une hydrolienne depuis une quinzaine d'années, a décidé de s'introduire en Bourse pour financer l'industrialisation de sa technologie, qui intéresse déjà une région chinoise.

Les hydroliennes de Blue Shark Power (une fluviale et l'autre maritime) possèdent un rendement bien supérieur à d'autres modèles, selon son fondateur, grâce à leurs pâles en fibre de carbone contenant des nanoparticules et à un diffuseur qui atténue les vibrations sur les machines, assure son fondateur Philippe Rebboah, dans un entretien à l'AFP.

La société a conclu il y a quelques mois un partenariat en Chine pour faire tester une de ses machines dans un laboratoire d'essai au sud de Shanghai, avec LHD, un acteur public local. D'autres accords sont en cours de discussion ailleurs dans le monde, indique le PDG.

Une usine est en projet en France, avec la volonté de la mettre en service « début janvier 2019 ».

Les levées de fonds

- OnTruck, plate-forme en ligne de transport routier basée à Madrid, a levé 25 millions d'euros auprès d'un pool d'investisseurs pour accélérer son développement en Europe et consolider ses positions au Royaume-Uni et en Espagne.

Le tour de table a été mené par le fonds de capital-risque Cathay Innovation, avec la participation d'investisseurs déjà présents au capital (Atomico, Idinvest Partners, All Iron Ventures, Total Energy Ventures, Point 9 Capital et Samaipata Ventures), mais aussi de GP Bullhound, nouvel investisseur.

- La société franco-allemande TRICares a levé 22 millions d'euros pour financer le développement de sa prothèse cardiaque mini-invasive, destinée à remplacer la valve cardiaque dite « tricuspide » en cas de défaillance sévère de celle-ci.

Cette levée de fonds a été menée par le fonds allemand Wellington Partners, le français Andera et le suisse BioMed, nouveaux entrants au capital de la société, aux côtés de ses actionnaires historiques CM-CIC Innovation, CapDecisif Management et GO Capital.

- Stocard, une start-up allemande qui a mis au point un portefeuille virtuel de cartes de fidélité, a levé 20 millions de dollars auprès de Macquarie Capital, ainsi qu'un apport complémentaire non précisé de ses investisseurs historiques.

Cette injection de capitaux va lui permettre de lancer une fonctionnalité de paiement mobile, de recruter 40 collaborateurs, et de s'implanter sur de nouveaux marchés avec l'ouverture de bureaux à Paris et à Toronto. Stocard revendique 2 millions d'utilisateurs en France, avec une moyenne de 14 cartes de fidélité chacun sur l'application.

- La plate-forme PerfectStay, spécialisée dans les ventes privées de voyage, a levé 15 millions d'euros auprès des fonds Partech et Felix Capital, avec l'objectif de se développer à l'international. Le site ne s'adresse pas aux particuliers, mais aux grandes marques, qui peuvent ainsi proposer à leurs clients des offres exclusives.

Le chiffre d'affaires de PerfectStay s'est élevé à 13,4 millions d'euros pour 2017, toute première année de commercialisation pour l'entreprise lancée à l'automne 2016.

- L'agritech lilloise Karnott, créée en 2016, a levé 2 millions d'euros auprès des fonds Partech et Leap Ventures. Kernott emploie 24 personnes et vend des capteurs connectés utilisés par des agriculteurs partageant leurs machines, pour mesurer l'usage que chacun en fait et se répartir les coûts.

- La société Agora Finance Services, qui fournit aux entreprises des services de financement des ventes, a levé 2 millions d'euros auprès de Turenne Capital et de la famille Le Duff pour sa plate-forme logicielle myVPM. Cette dernière permet aux entreprises du BTP, de la machine-outil, de l'hôtellerie, de l'informatique... de proposer à leurs clients des solutions de location et non d'achat.

- L'assurtech Luko, spécialiste de l'assurance habitation, a levé deux millions d'euros auprès notamment de Xavier Niel et de Bruno Rousset, fondateur de la compagnie lyonnaise April. Luko, créée voici un an et demi, promet de prévenir les risques à l'aide de boitiers connectés.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Publié le 8 juin 2018 à 13h02 - #1Abderhmane
  • Homme
  • 31480
  • 30 ans

FUIEZ CETTE BANQUE ELLE CLOTURE VOTRE COMPTE et ne vous rend pas vos actifs ne rend pas au mail et service client incompétent .
Plusieurs millier de client on recu un mail service back office qui clôture votre compte pas de motif il bloque la carte direct et l'application votre argent vous le reverrais plus.
Je n'arrêterais pas de laisser des commentaire négatif car c'est la triste veriter.
Un compte a etait cloturer après 1semaine avec aucun transaction effectuer un amie a moi a une forte somme et il ne peut plus le toucher salaire bloker !!!!!!!!!!
NE VENEZ PAS CHEZ EUX
BANQUE QUI VOUS LAISSE Sans tepinsePAS DE REPONSE DE PERSONNE NI BACK OFFICE NI SERVICE CLIENT A PARIS

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire