Crédit Mutuel : l'intelligence artificielle Watson prend du galon

Intelligence artificielle
© Jakub Jirsak - Fotolia.com

Déjà utilisée, notamment, pour le traitement des courriels de ses clients, l’intelligence artificielle Watson va être déployée à terme dans l’ensemble des métiers couverts par le Crédit Mutuel.

350 000 : c’est le nombre de courriels expédiés quotidiennement par les clients du Crédit Mutuel CM11 aux 20 000 conseillers bancaires de l’enseigne. Depuis un an environ, ce flux est traité en partie par Watson, une solution d’intelligence artificielle (IA) développée par la firme états-unienne IBM, capable d’analyser le contenu des messages et de les orienter automatiquement vers le bon interlocuteur.

Lire aussi : Qui est ce Watson embauché par le Crédit Mutuel et Orange Bank ?

Les gains de temps et d’efficacité permis par Watson ont visiblement convaincu le Crédit Mutuel d’élargir ses prérogatives. La semaine passée, la banque a ainsi annoncé un renforcement de son partenariat stratégique avec IBM. Objectif : « Etendre dans le futur les solutions d’intelligence artificielle dans tous les métiers de banque et d’assurance où cela fait sens comme le paiement, les risques et la conformité et les applications web clients », explique un communiqué de l’enseigne. Actuellement, des assistants virtuels sont déjà déployés dans 4 métiers : l’assurance auto, l’épargne, la santé et la prévoyance.

200 000 jours/hommes redéployés

Grâce à Watson, le Crédit Mutuel compte récupérer l’équivalent de 200 000 jours/hommes par an, qu’il va affecter « à la formation, à la montée en expertise de ses conseillers et au développement de l’activité commerciale ». L’ambition de Nicolas Théry, patron de la banque mutualiste, est ainsi de « transformer les gains de productivité en opportunité de croissance et [ouvrir] la voie à de nouveaux services pour les millions de clients et sociétaires du Crédit Mutuel ».

Dans la foulée, IBM et le Crédit Mutuel ont également annoncé la naissance d’un Cognitive Factory, groupe de travail où se croiseront des ingénieurs spécialistes de l’IA et des experts métiers de la banque.

Des données stockées en Europe

Pour fonctionner efficacement, Watson collecte et utilise des données personnelles. Dans le contexte de mise en place de nouvelles règles européennes pour le traitement des données, le Crédit Mutuel tient à rassurer : « Les solutions Watson opérées par [la banque] tournent en partie dans ses propres datacenters et en partie dans des instances IBM cloud privées, encryptées, isolées et dédiées en France et en Allemagne.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2018