La Bourse de Paris devrait continuer à avancer doucement vers les 5.600 points

Des cours de bourse
© adempercem - Fotolia.com

La Bourse de Paris devrait continuer jeudi matin à améliorer son record annuel en avançant doucement vers les 5.600 points, les investisseurs optant pour l'optimisme malgré un contexte géopolitique compliqué.

Le contrat à terme sur le CAC 40 prenait 0,12% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait progressé de 0,26% à 5.567,54 points.

Wall Street a pour sa part fini en hausse, choisissant comme les marchés européens d'avancer malgré les tensions sur le plan politique.

« Les indices européens devraient ouvrir en hausse ce matin malgré la publication d'une ébauche de programme du (potentiel) nouveau gouvernement italien qui est tout sauf orthodoxe », ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.

« S'il est peu probable que cette ébauche voie réellement le jour en l'état, c'est tout de même inquiétant. C'est triste à dire, mais peut-être vaut-il mieux espérer (rapidement) de nouvelles élections », ont-ils complété.

Le Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) et la Ligue (extrême droite) semblaient mercredi soir proches d'un accord de gouvernement, dont les premières pistes résolument eurosceptiques ont suscité une vague d'inquiétude.

Les deux partis ont annoncé avoir rédigé un accord en 22 points et 40 pages : il a été soumis aux deux chefs de file Luigi Di Maio et Matteo Salvini, qui doivent se revoir dans la soirée pour les derniers arbitrages.

Selon Mirabaud, « les marchés devraient continuer à bénéficier de la baisse de l'euro qui semble se diriger tout droit vers les 1,15 face au dollar. »

Peu avant l'ouverture des places boursières européenne, l'euro évoluait à 1,1815 dollar contre 1,1808 vers 19H00 GMT (21H00 heure de Paris) mercredi soir.

Du côté des indicateurs, l'agenda est essentiellement américain, avec l'activité industrielle dans la région de Philadelphie en mai, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et l'indicateur composite de l'activité économique (Conference Board) en avril.

Valeurs à suivre

Europcar : le numéro un de la location de voitures en Europe a publié un chiffre d'affaires en hausse de 28% au premier trimestre, grâce aux récentes acquisitions qui ont en revanche pesé sur le bénéfice net, en forte baisse.

Groupe ADP : le trafic des aéroports parisiens Paris-Charles de Gaulle et Orly a enregistré une baisse de 1,2% en avril, reculant pour les vols avec l'Europe et plus particulièrement la France en raison des mouvements sociaux à Air France.

CGG : le groupe parapétrolier a publié un bénéfice net de 646,6 millions de dollars pour le premier trimestre, après une restructuration financière achevée en février, contre une perte nette de 145,1 millions de dollars sur la même période de l'année dernière.

Suez : le géant du traitement de l'eau et des déchets a publié un chiffre d'affaires en hausse de 9,1% pour le premier trimestre à 4,058 milliards d'euros et a confirmé ses objectifs pour l'année.

Suez a par ailleurs remporté avec Veolia un contrat de 275 millions d'euros pour l'alimentation en eau potable d'une partie de Dacca, capitale du Bangladesh, comprenant la construction et l'exploitation d'une usine de production.

Lagardère : le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre de 1,5% à 1,55 milliard d'euros.

Secteur automobile : le marché automobile européen a progressé de 9,6% en avril, confirmant sa bonne forme. Les immatriculations du groupe PSA ont bondi de 70% grâce à la consolidation d'Opel/Vauxhall avec Peugeot, Citroën et DS, alors que Renault a progressé de 9,7%, d'après les chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Bouygues : le groupe actif dans le BTP, l'immobilier, les médias et les télécoms a publié un bénéfice net de 12 millions d'euros au premier trimestre, qui n'est pas représentatif de l'année en raison de la forte saisonnalité de ses activités, et a réitéré ses perspectives pour 2018.

Air Liquide : le PDG du groupe, Benoît Potier, s'est dit mercredi « assez confiant » sur le développement de l'énergie hydrogène en France, et a assuré viser une croissance des ventes du groupe dans ce domaine d'ici « quelques années ».

Valneva : le développeur et producteur de vaccins franco-autrichien a annoncé avoir enregistré un petit bénéfice net au premier trimestre, grâce notamment à la forte croissance des ventes de son vaccin contre l'encéphalite japonaise aux États-Unis.

Devoteam : le groupe de conseil en technologies a publié un chiffre d'affaires en hausse de 17% au premier trimestre, porté par de bons résultats en Europe, qui l'ont poussé à relever ses objectifs pour 2018.

Unibail-Rodamco, JCDecaux, Nexans et Europcar tiendront leur assemblée générale annuelle.

abx/tq/

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire