Salon de l'immobilier et du tourisme portugais : la création d'entreprise à l'honneur

Drapeau du Portugal
CC Freddie Boy / Flickr

L'investissement en immobilier d'entreprise, industriel et commercial sera à l'honneur lors du Salon de l'immobilier et du tourisme portugais, du 18 au 20 mai à Paris, annoncent lundi ses organisateurs.

Cette 7e édition, organisée par la Chambre de commerce et d'industrie franco-portugaise (CCIFP) au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, attend quelque 20.000 visiteurs.

La manifestation, principalement axée sur l'immobilier touristique, mettra cette année l'accent sur la création d'entreprise avec « une présentation de l'état du marché portugais et des outils mis en place pour accompagner la création d'entreprises au Portugal », précise un communiqué.

Un cycle de conférences dédié aux investissements immobiliers accompagnant le lancement d'une activité, sera lancé par Ana Mendes Godinho, la secrétaire d'Etat au Tourisme du Portugal.

« Les activités de services dans le secteur du tourisme et des services à la personne ont explosé ces dernières années », accompagnant « l'accroissement de l'activité touristique et l'installation de retraités français », commente la CCIFP.

Ainsi l'Agence de développement économique Invest Lisboa présentera-t-elle la manière dont elle accompagne les porteurs de projets désireux de s'installer dans le pays.

Les investissements immobiliers au Portugal ont augmenté de 13,2% l'an dernier, selon le cabinet d'études de l'Association des professionnels et entreprises d'agents immobiliers du Portugal (Apemip).

Un logement sur cinq acquis l'an dernier au Portugal, l'a été par des étrangers : parmi eux, les Français ont été les plus présents (29%) suivis par les Brésiliens (19%) et les Chinois (13,2%), rapporte la CCIFP.

Les biens immobiliers les plus souvent acquis sont des F2 et F3 principalement à Lisbonne, à Porto et dans la région très prisée pour ses plages, de l'Algarve, indique-t-elle.

Mais les acheteurs étrangers ont aussi « affiché un attrait particulier » pour Cascais, la Costa de Prata ou encore Setúbal et l'Alentejo, précise la Chambre de commerce franco-portugaise.

Cete année, Lisbonne et Porto devraient encore attirer l'attention des investisseurs étrangers, en particulier pour la capitale portugaise, dans le secteur d'immobilier de bureaux, dit-elle.

Quelque 3,19 millions de Français ont visité le pays l'an dernier, tandis que « entre 30.000 et 60.000 » ressortissants de l'Hexagone y seraient résidents, selon la CCIFP.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire