defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Plan épargne logement : la collecte dégringole

Banque de France
© pixarno - Fotolia.com

Le PEL enregistre une collecte nette de « seulement » 31 millions d’euros en mars. La chute des versements s'amplifie depuis le début de l’année.

Un PEL ouvert en 2018 ne rapporte que 1%, et les intérêts seront soumis à l’impôt sur le revenu dès la première année de détention. Le Plan épargne logement a ainsi perdu tous les atouts qui en faisaient un placement à succès dans les années 2014-2015 : rémunération de 2,50% (puis 2% à partir de février 2015), et défiscalisation partielle pendant plusieurs années.

La Banque de France ne livre pas d’indication sur les souscriptions de PEL en 2018, qui sont probablement rares. Toutefois les statistiques de collecte mensuelle, publiées ce vendredi, suffisent à illustrer le phénomène : alors qu’elles portent sur l’ensemble des PEL – y compris les anciens plans rémunérés 2,50% ou plus - les depôts recensés par la Banque de France sont en chute libre.

En février, le PEL avait déjà signé sa pire collecte mensuelle depuis plus de 5 ans avec 83 millions d’euros. Le mois de mars est encore pire : 31 millions d’euros. A titre de comparaison, la collecte nette était de 552 millions en mars 2017, et de 1,3 milliard en mars 2016. A ce rythme, le PEL devrait rapidement apparaître en décollecte, ce qui n’est plus arrivé depuis novembre 2012.

Lire aussi : Quel produit d’épargne sans risque faut-il ouvrir en 2018 ?

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2018