Conseil et transparence, ce que les Français attendent de leur banquier

Poignée de main
© westfotosde - Fotolia.com

Dix ans après la crise des subprime, en plein révolutoin technologique, les banques répondent-elles aux attentes de leurs clients ? Pas totalement, répondent ces derniers, qui attendent plus d’accompagnement et de transparence.

Un modèle à bout de souffle, inadapté aux nouveaux besoins des clients : c’est le point de vue, plutôt sévère, des Français sur le secteur bancaire. Interrogés par Elabe et Wavestone, ils sont 84% à être d’accord avec l’idée que les banques vont devoir « changer de modèle pour répondre aux nouvelles aspirations de la société » et qu’elles « devraient agir davantage pour améliorer les choses dans la société ». Une piste pour y parvenir : l’élargissement de leur offre au-delà des seuls services financiers, une idée soutenue par une courte majorité de sondés (54%).

Ils seraient ainsi 55% à être intéressés par une offre de services à la personne émanant de leur banque, 48% par une application universelle de réservation et de paiement des transports ou encore 47% à appeler de leur vœux une plateforme de mise en relation entre eux et les entreprises également clientes de leur banque.

La transparence valeur n°1

La première attente des Français n’a rien de nouveau : il veulent être bien accompagnés dans certains moments clés. Un Français sur deux souhaiterait ainsi à l’avenir être mieux épaulé par sa banque pour l’achat d’un bien immobilier. Ils sont également nombreux à souhaiter bénéficier d’un soutien accru en cas de longue maladie (44%), de licenciement (42%) et au moment de leur retraite (39%). Ils sont en revanche une majorité à refuser l’intervention de leur banque sur des sujets jugés privés, comme les vacances, le mariage, le divorce ou la naissance d’un enfant.

Les Français encouragent également leur banquier à cultiver certaines valeurs. Parmi elles, une se dégage particulièrement : la transparence, citée par 55% des sondés, loin devant la proximité (31%) ou l’intégrité (30%).

(1) Etude Elabe pour Wavestone, réalisée par internet les 13 et 14 mars 2018, sur un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2018