BforBank

Banque Populaire : une nouvelle agence en ligne en Bourgogne Franche-Comté

Logo de Banque Populaire
DR

La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a lancé ce printemps B-Pop, sa « banque en ligne régionale ». Une initiative locale dans le but de donner un second souffle à son e-agence.

Après Blue-Pop lancée en mars 2017 par l’ex-Banque Populaire Atlantique, intégrée depuis à la Banque Populaire Grand Ouest, c’est maintenant à la caisse de Bourgogne Franche-Comté (BFC) de donner un coup de jeune à son agence en ligne. Une renaissance matérialisée par un changement de nom, B-Pop, un site internet dédié et une offre de bienvenue réservée aux nouveaux clients de la banque : carte et services bancaires remboursés la première année.

« Nous avions trouvé l’idée de Blue Pop intéressante, que cela redynamisait l’image de la banque en ligne régionale », nous a ainsi expliqué le service communication de la Banque Populaire BFC. « Nous avons donc créé B-Pop sur le même principe », poursuit-il. En effet, comme dans le cas de Blue Pop, les fondamentaux de la e-agence restent inchangés : des horaires de contact élargis, un conseiller dédié joignable par téléphone mail ou visioconférence et l’accès à l’ensemble des produits de la Banque Populaire. Du côté de la tarification, pas d’évolution non plus. Les services et les opérations bancaires sont facturés au même prix que les clients optent pour la formule tout en ligne ou pour l’agence physique.

L’e-agence capte moins de 1% des clients particuliers

Avec B-Pop, l’objectif n’est donc pas de révolutionner la e-banque, mais de lui donner un second souffle, dans un contexte où les clients sont en demande croissante d’autonomie.

Imaginées au niveau national, les agences en ligne de la Banque Populaire ont été lancées en 2012 dans les banques régionales. Leurs objectifs : s’adresser aux clients qui gèrent leurs comptes à distance, mais surtout conserver ceux qui quittent les zones d’influence des caisses. « La cible de l’e-agence, ce sont les personnes hors territoire. Nous identifions les personnes domiciliées en dehors du territoire pour leur proposer de transférer leurs comptes chez B-Pop, sans changer de caisse régionale. [...] Cela marche aussi pour les étudiants à l’étranger », précise la direction de la communication.

Si la cible est bien atteinte - 65% des clients de B-Pop se situent hors de Bourgogne Franche-Comté - la banque en ligne régionale attire encore peu. Sur les 518 000 clients particuliers à fin 2017 de la Banque Populaire BFC, seuls 2 500 étaient clients de l’e-agence.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2018