La Bourse de Paris devrait démarrer la semaine du bon pied

bourse de Paris - Palais Brogniart
© Arap - Fotolia.com

La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère hausse lundi matin, sans faire grand cas des frappes de la coalition internationale ayant visé la Syrie samedi, à l'orée d'une semaine où la microéconomie sera à l'honneur.

Le contrat à terme sur le CAC 40 prenait 0,24% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Vendredi, il avait fini en légère progression de 0,11% à 5.315,02 points.

Wall Street, affectée par un recul marqué du secteur bancaire, a pour sa part fini dans le rouge vendredi.

« Les marchés européens ont profité d'une nouvelle semaine de gains la semaine dernière, tout comme les marchés américains malgré un contexte persistant d'incertitudes géopolitiques, qu'il s'agisse des frictions autour des futures relations commerciales, ou de l'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Russie sur l'utilisation des armes chimiques en Syrie », a estimé dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Washington, Paris et Londres ont effectué samedi à l'aube des frappes contre trois sites présentés comme liés au programme d'armement chimique syrien, sans faire de victimes, en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma, qui était alors le dernier bastion rebelle dans la Ghouta, près de Damas.

« Le tir de plus de cent missiles de croisière sur différentes cibles au cours du week-end (...) semble être tempéré par le fait que même si cela peut réduire le risque d'une escalade à court terme, cela ne signifie nullement que nous n'aurons pas de contre-offensive ultérieurement », a-t-il complété.

C'est pourquoi, selon lui, les marchés européens devraient ouvrir sur une hausse prudente ce lundi matin, dans le sillage des premiers pas dans le vert des Bourses asiatiques.

« L'adage qui dit qu'il faut : acheter au son du canon et vendre au son du clairon semble parfaitement approprié ce matin », ont renchéri de leur côté les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, l'agenda sera essentiellement américain avec l'activité industrielle dans la région de New York pour le mois d'avril et les chiffres des ventes au détail pour mars.

Les stocks et ventes des entreprises ainsi que les flux de capitaux investis à long terme pour février, ces derniers attendus après la clôture des Bourses européennes, complèteront le tableau.

Valeurs à suivre

Sanofi : le fonds de capital-investissement américain Advent International serait en tête pour racheter Zentiva, la division génériques du français Sanofi en Europe, qui est actuellement en vente, selon des informations du Financial Times.

Kering : Emmanuel Macron a jugé dimanche qu'il était « évident » que le groupe français de luxe, qui aurait selon le site d'information Mediapart soustrait environ 2,5 milliards d'euros d'impôts depuis 2002, dont une partie au fisc français, faisait l'objet d'un contrôle fiscal en France.

Air France : l'intersyndicale de la compagnie a maintenu vendredi ses quatre prochains appels à la grève, dont mardi et mercredi prochains, à l'issue de deux jours d'une négociation salariale avec la direction qui reprendra lundi matin.

Marie Brizard : le groupe français de spiritueux a relevé vendredi sa prévision de perte d'exploitation pour l'exercice 2017, après un audit au sein de ses activités en Pologne faisant apparaître des charges plus élevées que prévu.

Recylex : le spécialiste du recyclage des métaux a annoncé vendredi avoir renoué avec les bénéfices en 2017, profitant entre autres d'une hausse des cours des métaux et de « très bons » niveaux de production.

Manutan : le groupe de vente à distance d'équipements industriels et de bureau a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 4,6% au premier semestre de son exercice décalé 2017-2018, profitant de la bonne tenue de son activité en Europe du sud.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire