Quinquagénaires et génération Y, deux visions opposées de la retraite

L'épargne retraite
© Richard Villalon - Fotolia.com

D’un côté une retraite « méritée », aboutissement logique d’une carrière, de l’autre une période de la vie qu’il faut nécessairement « anticiper ». Un sondage Groupama-Gfk montre à quel point les 45-55 ans et les 25-35 ans voient la retraite différemment.

Les Français aujourd’hui âgés de 45 à 55 ans font partie de la « génération pivot », post soixante-huitarde. Selon le sondage réalisé par l’institut Gfk à la demande de Groupama (1), publié ce vendredi, « 57% des pivots n’ont pas de projet pour leur retraite et près de 40% en ont une perception négative ». Une majorité de ces quinquagénaires, ou quarantenaires approchant de la cinquantaine, affirment de ne pas avoir « du tout » commencé à préparer leur retraite. En schématisant, ce sondage montre que cette génération pivot a encore plutôt « confiance » dans le système de retraite français (47%), du moins bien plus que la moyenne (37%).

En revanche, seuls 30% des 25-35 ans, la génération Y, a confiance en ce système. Et seuls 19% des « Y » estiment qu’ils bénéficieront d’une retraite à la hauteur de leurs attentes. Près de 40% d’entre eux se voient donc continuer à travailler lors de leurs vieux jours.

(1) Sondage réalisé en ligne du 11 au 22 janvier 2018 auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1 499 personnes âgées de 25 à 55 ans et comprenant un focus sur une sous-cible de 25-35 ans et de 45-55 ans.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire