psa

Assurance-vie : AG2R La Mondiale assume la décollecte sur ses fonds en euros

Logo d'AG2R La Mondiale
Logo d'AG2R La Mondiale - DR

Le groupe AG2R La Mondiale annonce un résultat global en hausse de 13,2% sur l’année 2017, malgré le recul des cotisations sur l’assurance-vie épargne.

Les cotisations des « activités assurantielles » d’AG2R La Mondiale ne représentent en 2017 « que » 9,8 milliards d’euros, soit une baisse de 2,9% en un an. Si les cotisations progressent nettement en prévoyance (+11,7%) et en retraite supplémentaire (+29,4%), les cotisations en « assurance-vie épargne » reculent à 3,6 milliards d’euros (-21,5%).

Dès 2016, AG2R annonçait sa volonté de « limiter les affaires nouvelles sur les supports euros » afin d’éviter que les actifs du fonds en euros ne soient « dilués » dans de nouvelles obligations, peu rentables. L’assureur poursuit cette politique de régulation des dépôts sur ses fonds en euros, ce qui se traduit par une décollecte de 100 millions d’euros en 2017.

Les unités de compte pèsent un tiers des encours

« Cette diminution volontaire du flux nouveau en euros n’a pas été réalisée au détriment de la collecte nette en unités de compte qui est restée stable au niveau élevé de 1 milliard d’euros », précise l’assureur dans son communiqué. « [Les supports en unités de compte] représentent 32,6% des provisions mathématiques d’assurance vie (contre 20,6% en moyenne sur le marché français FFA) et 29% de l’ensemble des provisions du groupe. »

Les rendements servis par l’assureur sont passés sous la barre des 2% nets de frais de gestion en 2017. André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale juge toutefois que « la rémunération des contrats demeure significativement au-dessus de la moyenne du marché », la fédération des assureurs (FFA) ayant annoncé un rendement moyen de 1,8% au titre de l’année 2017.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2018