BforBank

Compte Nickel Chrome : l'ex « compte sans banque » joue la carte premium

Retrait dans un DAB avec une carte Nickel
DR

Plus de 4 ans après son lancement, Compte Nickel va entamer sa première mue. La néobanque dévoile aujourd’hui une carte bancaire premium, baptisée « Chrome », et en profite pour changer d’identité de marque. Le détail des nouveautés, en avant-première sur cBanque.

Compte Nickel, saison 2, épisode 1. Le lancement en février 2014 d’une carte et d’un compte de paiement sans découvert, distribués en bureaux de tabac moyennant 20 euros par an, avait généré au mieux de la curiosité, au pire du scepticisme. 4 ans plus tard, c’est plutôt le respect qui domine : avec près de 900 000 comptes ouverts, la néobanque rencontre un indéniable succès. Jusqu’à attirer l’attention du secteur bancaire : elle est tombée en août 2017 dans l’escarcelle de BNP Paribas.

On ne change pas une recette qui marche, sans doute. Alors que l’impératif de transformation numérique chamboule profondément les services financiers et leurs usages, Compte Nickel, lui, n’avait guère évolué depuis son lancement. D’où la nécessité de la mise à jour, présentée ce matin à Paris, sous la forme d’une nouvelle carte premium et d’une nouvelle identité de marque.

L’adieu au « compte sans banque »

« Le compte sans banque » : c’est avec ce slogan d’une redoutable efficacité que Compte Nickel s’était lancé. Une baseline représentative de la tonalité générale du discours de la néobanque, toujours prompte à dénoncer les dérives - tarifaires mais pas seulement - des banques traditionnelles. La promesse, toutefois, était devenue intenable depuis le rachat par le géant bancaire BNP Paribas. Exit donc le « compte sans banque ». A la place, un slogan plus œcuménique : le « compte pour tous ».

« Cette nouvelle baseline est à double sens », détaille Jérôme Calot, le directeur marketing du Compte Nickel. « C’est une manière de rappeler notre ouverture au plus grand nombre, mais également notre aspiration à être au cœur de la vie des gens, en tant que compte principal ». Le compte pour tous les publics et tous les usages, donc : un ambitieux programme.

Ce changement de slogan s’accompagne d’une refonte globale de l’image de la marque. Même si les habitudes risquent d’être difficiles à changer, la fintech va délaisser le terme « compte » pour communiquer plus spécifiquement sur la marque « Nickel ». Le logo et l’identité visuelle changent en conséquence. Les nouveaux supports de communication sont déjà en cours de déploiement chez les buralistes distributeurs. Enfin, le design de la carte et la partie « vitrine » du site web vont évoluer à partir de lundi prochain 16 avril, en attendant, plus tard dans l’année, une refonte de l’espace client en ligne.

Le tournant de 2017

Outre le rachat par BNP Paribas, l’année 2017 a été, pour Nickel, un tournant du point de vue concurrentiel, avec l’émergence d’une myriade de nouveaux acteurs susceptibles de marcher sur ses plate-bandes : des initiatives bancaires (C-zam, Eko), des néobanques venues de l’étranger (N26, Revolut) et un puissant ovni, Orange Bank. « Nous nous sommes posé la question : comment exister dans ce nouveau contexte ? », confesse Jérôme Calot.

Une partie de la réponse s’appelle « Chrome ». « Nous avons interrogé nos clients : quels nouveaux services attendez-vous ? », poursuit le directeur marketing. « Pas question, toutefois, d’aller sur le terrain du crédit ou de l’épargne. Nous voulions rester focalisés sur notre credo : payer et être payé ». Restait l’assurance, un territoire connexe à la carte bancaire, de nature à améliorer l’expérience de paiement. C’est finalement l’option prise par Nickel, en partenariat avec Europ Assistance.

Nickel Chrome : les détails de l’offre

Nickel Chrome, qui sera disponible début mai, s’aligne sur le cahier des charges des cartes premium, Gold ou Premier. Facturée 30 euros par an (en plus des 20 euros de l’offre de base), elle comprend :

  • une carte bancaire nominative et embossée ;
  • le choix du design de la carte (noir, argent, doré) ;
  • des assurances voyages (annulation, retard, bagages, responsabilité civile à l’étranger) ;
  • des assurances sports d’hiver (frais de recherche, frais médicaux) ;
  • une assurances décès ;
  • une assurance livraison des achats en ligne ;
  • une assurance protection des effets personnels (papiers, clés, portefeuille) ;
  • un alignement des frais de paiement et de retrait DAB dans et hors de la zone euro : paiements gratuits, 1 euro par retrait.
Gamme des cartes bancaires Nickel et Nickel Chrome
Nouvelle gamme de cartes Nickel

Rattraper la concurrence, et fidéliser

Mais au fait, pourquoi Chrome ? D’abord pour s’aligner sur la concurrence. N26 et Revolut disposent en effet déjà de déclinaisons payantes de leurs comptes courants, incluant des assurances supplémentaires et des avantages tarifaires, notamment pour les voyageurs (1). Et Orange Bank s’apprête à lancer une carte haut de gamme, sans doute au mois de juin.

Pour fidéliser, ensuite, la clientèle qui n’utilise Nickel que comme compte secondaire. « Chrome ne s’adresse pas prioritairement à notre cœur de cible, les clients financièrement fragiles », confirme Jérôme Calot, même si ce dernier se félicite de « donner au plus grand nombre un accès à des services d’assurance et d’assistance », généralement destinés à une clientèle à revenus confortables.

De fait, 30% environ des clients ouvrent un Compte Nickel non pas pour l’utiliser au quotidien, mais pour des usages plus exceptionnels, et notamment pour payer au cours de leurs voyages. « Avec Chrome, nous espérons lever les barrières qui empêchent ces clients de nous choisir comme compte principal », reconnaît le directeur marketing.

Une ouverture en deux temps

Reste un obstacle potentiel à une large diffusion de Chrome : pour bénéficier de la nouvelle offre, il faudra être déjà client de Nickel. Nominative et embossée, la nouvelle carte ne peut pas, en effet, être vendue directement en bureaux de tabac. Or, la confédération des buralistes dispose, depuis le lancement de Nickel, d’une exclusivité sur sa distribution.

Pour résoudre ce casse-tête, Nickel a choisi de mettre en place un enrôlement en deux temps. Les clients intéressés devront d’abord se rendre chez leur buraliste pour ouvrir un compte Nickel traditionnel, moyennant 20 euros. Ils pourront ensuite commander, via leur espace client web, leur carte Chrome, qu’ils recevront ensuite par courrier. La commande déclenchera alors le paiement des 30 euros supplémentaires, soit au total un coût de 50 euros, qu’il faudra ensuite régler chaque année.

(1) N26 Black (5,90 euros par mois) et Revolut Premium (7,99 euros par mois)

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2018

Commentaires

Publié le 13 avril 2018 à 00h20 - #1ceyleau
  • Homme
  • 59000
  • 45 ans

La Nouvelle Carte Nickel à 50 € remplace-t-elle l'Ancienne Carte à 20 € ou seront-elle s disponibles toutes les 2 ???
Je compte fermer le compte nickel qui ne sert à rien : on ne peut y effectuer de prélèvements pour payer abonnement internet et/ou téléphonie et en plus Boulanger.com refuse tout paiement par carte nickel alors pourquoi payer 20 € et encore moins 50 € pour un truc qui ne sert à rien et qui et refusé partout tout comme compte czam !!!
un compte chèque à la Poste avec la carte rechargeable est moins cher et est accepté partout d'où ma migration vers ce dernier et au revoir les 2 premiers (nickel et czam) !!!!!!!!!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?41
Publié le 13 avril 2018 à 09h08 - #2Blitz28200
  • Homme
  • Fontaine Simon
  • 50 ans

Une horreur ce compte Nickel....
Parmiis tous ces comptes ouverts, combien sont clôturés, réellement actifs ?? Nickel ne communique jamais la dessus, et pour cause....

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 13 avril 2018 à 12h53 - #3Les Lilas
  • Femme
  • Paris
  • 74 ans

J ai une carte nickel et je suis ravie de cette évolution.
Cette initiative tombe bien et fidélisera les clients de cette carte , car on n ira pas chercher ailleurs les cartes prestigieuses qu' on n a pas maintenant .
Bravo

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 13 avril 2018 à 13h50 - #4Cosaque
  • Homme
  • Paris

En fait plus simple d'ouvrir le compte Max que payer 50 ans- gratuit, sans conditions de ressources, avec la carte de débit qui a toutes les assurances de la carte haut de gamme

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 13 avril 2018 à 14h07 - #5Uranus
  • Marseille
  • 60 ans

Une horreur ce compte nickel. Même avec de l'argent sur le compte, il trouve encore le moyen de fermer de compte sans prévenir.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 13 avril 2018 à 20h45 - #6juanJP
  • Homme
  • Roquemaure
  • 56 ans

Quels service nous attendons ? Le basic pouvoir déjà reprendre l argent que nous avons mis sur le compte. mon ado a 17€00 de bloquer depuis 6 mois ont lui demande des papiers que nous avons donner lors de l ouverture du compte chez le buraliste et que nous avons renvoyé depuis deux fois la seule réponse de nickel nous clôturons le compte au mois de mai je crois que mon fils a déjà tout compris des banques .
Fuyez il y a moins cher et plus honnête que ce simulacre de banque personnellement je viens d’ouvrir depuis 4 mois un compte chez un concurrent allemand bien moins cher 5 retraits carte gratuits par mois, pas de frais pour l obtention de la carte et un système d’activation insolite mais fiable et attention la résiliation de la carte Nickel c’est le flou artistique

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 13 avril 2018 à 23h40 - #7Costa
  • Homme
  • DOMENE
  • 54 ans

Je ne comprend pas pourquoi ,les premiers commentaire critique le compte Nickel , " il ne sert rien???' "une horreur ?" FAUX j'en ai un depuis 3 ans et j'en suis Ravi ,je peux tout faire avec comme dans une banque..
Sauf qu'il n'y a pas de découvert et si vous voulez payer un un achat sur internet en exemple 3 fois vous ne pouvez pas non plus , et pas de crédit ,....a bon entendeur.....

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 27 avril 2018 à 07h42 - #8Amant
  • Homme
  • Rennes
  • 45 ans

Tout à fait d'accord avec toi costa. Personnellement moi aussi je suis ravi d'être chez Nickel. Moi le seul suggestion cest l'apparence de la carte où j'espère que avec "chrome" va s'améliorer. Contrairement à un concurrent allemand-autrichien "viabuy" où ils prennent 90€ pour une belle mastercard certes, mais avec beaucoup de frais à l'ensuite. Que ca soit pour remise de largent ou des retraite. Alors je dis Bravo à Nickel. Elle porte bien son nom,

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 30 avril 2018 à 23h42 - #9nono62
  • Homme
  • Arras
  • 57 ans

Nickel ou chrome, pourquoi s'évertuer à prendre et garder un produit qui ne marche pas, dont on voudrait qu'il nous aide à ne pas dépasser les plafonds ou à se donner bonne conscience dans des dépenses inconsidérées...? Je préfère garder mon bon vieux compte et sa carte sans soucis...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 1er mai 2018 à 11h07 - #10Les Lilas
  • Femme
  • Paris
  • 74 ans

C est une très bonne idée .
Elle sera de nature à attirer davantage de clients .
Et puis un peu plus de justice entre les porteurs des cartes .

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 3 juin 2018 à 19h48 - #11bagoas66
  • Homme
  • Perpignan
  • 53 ans

Très content de Nickel par contre pour prendre chrome j'attends que le sans contact soit ajouté, je comprends pas que ce soit pas déjà le cas. De plus la possibilité de déposer un chèque en agence BNP. Encore un petit effort Nickel et ce serait parfait

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 5 juin 2018 à 10h23 - #12Zaza 91
  • Femme
  • Essonne
  • 53 ans

C est un casse tête pour les tuteurs et curateurs car un majeur protégé peut en toute illégalité ouvrir un compte et ainsi récupérer un RIB.
Théoriquement il est indiqué sur le site internet de Nickel qu un majeur protégé ne peut ouvrir un compte chez eux.....sauf qu il n y a aucune vérification lors de l ouverture. Il suffirait de demander un acte de naissance où la mention de la mesure figure.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire