Loi Pacte : l'Afer lance une pétition pour faire pression sur Bercy

Logo de l'Afer
DR

Une semaine après avoir « salué le projet » de loi Pacte, l’association d’épargnants Afer a lancé une pétition, ce vendredi, pour « aménager » le texte.

Mercredi 28 mars, suite à la présentation par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire des principales mesures du projet de loi Pacte concernant l’épargne, l’Afer s’était félicité que « sa voix ait été écoutée » dans un communiqué : « Le projet de loi prévoit l’amélioration de la sortie en capital des produits individuels de retraite, ce qui est de nature à renforcer la liberté des épargnants. (…) L’Afer salue un projet qui devrait assurer la promotion de l’euro-croissance dont elle a été l’étendard depuis son lancement. »

Lire aussi : Le Maire rejette l’option du « grand soir » de l’assurance-vie

Satisfaite des déclarations de Bruno Le Maire, l’Afer le pousse tout de même à aller plus loin sur certains points. Raison pour laquelle l’association a lancé une pétition sur son site. L’Afer y encourage le ministre à « soutenir l’euro-croissance », en souhaitant la fin de « l’inflation de nouveaux produits », soutient « la stabilité des règles fiscales », ou encore la « finalité citoyenne et responsable de l’assurance-vie ».

Surtout, l’Afer insiste sur « la liberté de sortir en capital » pour tous les produits d’épargne retraite. Un point sur lequel les services de Bercy se montrent très prudents, les assureurs poussant eux à la sortie en rente viagère. Dans le document publié mercredi dernier, Bercy indiquait uniquement vouloir « apporter davantage de souplesse sur le retrait des sommes épargnées à l’âge de la retraite » pour les produits d’épargne retraite. Pour l’Afer, cette souplesse passe donc nécessairement par la sortie en capital.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire