En voyage, les Français ont toujours le réflexe du cash

Jeune femme retirant de l'argent à un distributeur
© guruXOX - Fotolia.com

Plutôt friands de carte bancaire pour leurs dépenses du quotidien, les Français ont en revanche tendance à privilégier les espèces à l’occasion de leurs voyages à l’étranger. Au prix de certains paradoxes.

Les Français aiment voyager : selon une étude publiée par Visa (1), ils accomplissent 2 déplacements à l’étranger en moyenne par an, plus que leurs voisins européens. Ils privilégient la proximité : 76% de ces déplacements se font dans des pays européens, aux premiers rangs desquels l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne et le Portugal. Hors Europe, leurs trois destinations préférées sont les Etats-Unis, le Maroc et le Canada.

Lorsqu’ils voyagent à l’étranger, les Français sont plutôt économes. Leur budget moyen de 950 euros par voyage est très inférieur à celui des Chinois (2 450 euros) ou des Australiens (2 250 euros). Ils ont aussi tendance à bouleverser leurs habitudes de paiement, en privilégiant le cash aux dépens de la carte bancaire.

Des retraits pourtant plus coûteux que les paiements

Pour les dépenses effectuées en amont du voyage - billets d’avions, réservations de chambre d’hôtels, etc., qui représentent 45% de leur budget environ -, la carte bancaire reste majoritaire : 80% d’entre eux l’utilisent, contre 75% des Européens en moyenne. Mais une fois arrivés à destination, ils préfèrent, à une écrasante majorité (96%), sortir les billets et les pièces.

Ainsi, un tiers d’entre eux n’hésitent d’ailleurs pas à effectuer des retraits sur place (contre seulement 17% des Européens et 11% des Américains), alors qu’ils sont plus réticents à payer avec leur carte. Un comportement assez paradoxal. Un, les frais de retraits sont généralement plus salés : selon le comparatif cBanque, un retrait en devises équivalent à 100 euros coûte en moyenne 5,56 euros, tandis qu’un achat par carte de même montant sera facturé 2,78 euros. Deux, la crainte de perdre ou de se faire voler de l’argent liquide est une des principales inquiétudes des Français en voyage, note Visa. Mais ils semblent redouter encore plus la fraude à la carte bancaire, dont 2% des sondés ont été victimes lors de leur dernier voyage.

A consulter : les comparatifs cBanque des frais bancaires

(1) L’étude Global Travel Intentions, menée conjointement avec ORC International, s’appuie sur des données collectées à travers 15 523 interviews réalisées dans 27 pays. Cette étude a déjà été menée en 2013 et 2015.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Février 2018