Les départements posent des conditions pour discuter des pactes financiers avec l'Etat

  • Mercredi 14 février 2018 à 18h24

Les départements français ont réaffirmé mercredi leur refus de discuter des pactes financiers avec l'Etat « tant que le gouvernement n'aura pas annoncé des solutions concrètes » aux questions des mineurs étrangers non accompagnés (MNA) et des allocations individuelles de solidarité (AIS).

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.