Crédit immobilier : la chute de la demande se poursuit

Homme joignant les mains au dessus d'une maquette de maison
© Tiko - Fotolia.com

2018 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour le crédit immobilier. En janvier, la demande des ménages a encore nettement baissé, selon la Banque de France.

Chaque mois, la Banque de France interroge un panel de cadres bancaires (directeurs d’agences, responsables de service crédits, etc.) et recueille leur sentiment sur l’évolution de la demande de crédits. En janvier, 100% des sondés ont ainsi constaté une stabilité de la demande de crédits des PME et des grandes entreprises, et 92% une stabilité de la demande de prêts à la consommation (contre 6% qui ont constaté une baisse).

Leur point de vue est beaucoup plus contrasté en ce qui concerne les crédits à l’habitat : 48% ont rapporté une demande en baisse, 52% la juge stable par rapport au mois précédent. Soit un solde d’opinion de -48,2, sensiblement le même qu’au mois de novembre.

L’attentisme de retour

Largement positif jusqu’en avril dernier (+45,7%), ce solde a chuté brutalement depuis cette date. Sans repasser dans le vert, il était ponctuellement remonté au mois de décembre (-16), sans doute en raison de l’afflux de ménages anticipant les conséquences du recentrage du Prêt à taux zéro. Mais l’attentisme semble de retour en janvier.

Demande de crédits à l'habitat en janvier 2018

La production de nouveaux crédits immobiliers a battu un record en 2017, dépassant pour la première fois les 270 milliards d’euros. L’année 2018 est annoncée moins faste.

Lire aussi : Crédit immobilier : les compteurs 2017 se sont affolés

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Février 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire