Le confort financier fait-il le bonheur des couples ?

Un couple remplissant un formulaire sur ordinateur
© goodluz - Fotolia.com

Quels sont les liens entre argent, couple et bonheur ? C’est l’une des questions qu’a posé la banque néerlandaise ING dans la nouvelle édition de son étude internationale (1) sur l’argent dans le couple.

Sans surprise, les couples qui se déclarent heureux sont plus nombreux à disposer d’une épargne qu'ils jugent confortable (47%) que ceux qui se déclarent malheureux (13%). De même, les ménages qui ne sont jamais à court d’argent se déclarent plus souvent heureux.

De manière moins intuitive, 72% des couples qui gèrent leur argent en commun se déclarent heureux, contre 45% seulement pour ceux qui séparent l’essentiel de leurs finances. Dans ce domaine, les Français se situent d'ailleurs sous la moyenne européenne (53%) : un peu moins d’un couple tricolore sur deux gère son argent en commun (49%). Au même niveau que les Allemands (50%), au-dessus des Britanniques (39%), mais derrière les Néerlandais (64%) et les Etats-uniens (65%).

Les secrets financiers dans le couple restent rares : seulement 3% des Européens - mais 5% des Français - en avouent un. Pour le justifier, 34% expliquent qu’ils apprécient de garder une certaine vie privée, 28% qu’ils se considèrent comme plus compétents que leur partenaire en matière financière, 25% qu’ils ne veulent pas l’inquiéter… Mais 10% seulement se sentent coupables.

Un quart des ménages français sans aucune épargne

Selon l’étude ING, 26% des ménages français n’ont aucune épargne. C’est un peu moins qu’en Grande-Bretagne et en Allemagne (29%), mais plus qu’aux Etats-Unis (21%). Pour financer leurs dépenses de consommation, près d’un quart des ménages français ont recours au prêt personnel. C’est plus qu’au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, qui privilégient les cartes de crédit. Ils ont également un usage du découvert supérieur à la moyenne : 15%, contre 10% en moyenne en Europe.

(1) Sondage conduit par Ipsos entre le 19 et le 31 octobre 2017 auprès de 14 806 personnes dans 15 pays (Autriche, Belgique, République tchèque, France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Espagne, Turquie, Royaume-Uni, Etats-Unis, Australie), soit mille environ par pays sauf au Luxembourg (environ 500).

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Février 2017